La grande majorité des avocats, titulaires des accréditations légales en France, travaille en pratique privée. On dit des avocats qu’ils travaillent en cabinet privé lorsqu’ils font partie d’une entreprise comptant deux compères ou plus, ou lorsqu’ils exercent seuls.

Les avocats au sein d’un cabinet peuvent travailler en tant que partenaires, partageant les bénéfices et les risques de l’entreprise, ou en tant qu’associés-avocats quand le cabinet n’a pas encore obtenu le statut de société en nom collectif.

Les cabinets d’avocats emploient également de nombreux autres professionnels juridiques, y compris les secrétaires juridiques, les auxiliaires juridiques, les professionnels du soutien juridique, les administrateurs, les commis aux dossiers, les conseillers juridiques, etc.

Domaines de compétences

Les avocats en pratique privée interviennent dans plusieurs domaines du droit à la fois. Cependant, beaucoup d’entre eux préfèrent se concentrer sur un domaine particulier. Les professionnels du droit, employés dans les grands cabinets, se spécialisent généralement dans un ou plusieurs domaines spécifiques.

Les spécialités juridiques les plus courantes sont :

  • Droit fiscal

  • Droit pénal

  • Droit commercial

  • Droit de la famille

  • Droit du travail

  • Responsabilité du fait des produits

  • Droit immobilier

  • Loi sur la propriété intellectuelle…

Mode de vie dans les cabinets privés

Dans certains cas, les contraintes de temps imposées aux professionnels des cabinets d’avocats, réduisent leur liberté de vivre à l’extérieur du travail.

Ces professionnels sont chargés de la tâche onéreuse, qui consiste à compter chaque minute de leur temps de travail afin que le cabinet puisse les facturer aux clients.

Ainsi, les cabinets imposent souvent des heures de facturation élevées aux associés, aux employés ; ce qui fait de l’emploi auprès des cabinets d’avocats, l’un des environnements de pratique juridique les plus exigeants.

Ce temps peut être facturé aux clients sur une base périodique, mais il est le plus souvent imputé aux honoraires payés par les clients et qui sont retenus par le cabinet.

Les cabinets d’avocats sont connus pour exiger de leurs employés de longues heures de travail afin d’augmenter leurs revenus. Mais même si les cabinets ont généralement des semaines de travail de 45 à 60 heures, chacun a sa propre culture et ses propres exigences de travail.

Travailler dans un cabinet d’avocats possède ses propres avantages et défis. De plus, il existe des différences significatives entre une petite entreprise et une grande firme.

L’essentiel, c’est d’avoir de l’ambition et de mettre tous les moyens pour y parvenir.