Dans certaines situations, appeler un avocat pour obtenir de l’aide juridique est indispensable: si vous êtes arrêté, demandez le divorce, avez été dans un accident de voiture majeur ou êtes accusé d’un crime. Mais qu’en est-il d’une petite blessure à la maison lors d’une fête ? Ou dans une simple cintreuse d’aile à l’épicerie ? Quand est-il important d’appeler un avocat ?

Pour votre défense

La principale question à poser si vous comptez contacter un avocat est : « Quels sont les enjeux ? » Si un cas ou une situation est susceptible d’affecter ou a affecté vos finances personnelles, vos libertés ou votre santé et votre bien-être personnel, il est probablement raisonnable de demander une aide juridique. Même quelque chose comme une contravention pour excès de vitesse peut affecter les tarifs d’assurance et avoir un effet cumulatif sur votre permis de conduire.

Une bonne règle de base est que dans les situations où vous sentez que vous ne pouvez pas résoudre la situation par vous-même, il est approprié de contacter un avocat. Vous pourrez peut-être obtenir une consultation gratuite avec un professionnel qui examinera au moins la question et vous donnera des conseils préliminaires.

Rédaction de documents importants

Si vous souhaitez démarrer une entreprise ou une SARL, rédiger un testament ou gérer votre succession, le cabinet d’avocats SELAS MIALET AMEZIANE à Évry peut vous aider à rédiger ces documents. Avoir un partenaire compétent à travers ces processus, vous aidera à vous rassurer que tout est fait efficacement et correctement.

Problèmes de confidentialité ou embarras

Toutes les consultations avec un avocat sont confidentielles. L’embarras et la réticence sont compréhensibles, mais devraient être facilement surmontés par le bon professionnel qui traite les clients comme il souhaite être traité. Les avocats sont similaires aux médecins en ce sens qu’ils diagnostiquent le problème et aident à trouver le remède. Tout comme il n’y a pas toujours de remède médical, il en va peut-être de même pour votre problème juridique. Notez que votre santé financière est également importante et, à de nombreuses reprises, peut avoir un effet direct sur votre santé physique.

Quand devez-vous contacter un avocat?

Si vous décidez que l’aide juridique est la meilleure option dans votre situation, il est normalement préférable de contacter immédiatement un avocat. Si vous avez été blessé dans un accident, vous devrez peut-être respecter certains délais lors du dépôt d’une action en justice. Ils peuvent varier d’une juridiction à l’autre et peuvent varier en fonction d’un certain nombre d’autres facteurs. De plus, les témoins bougent, les souvenirs s’estompent et les preuves peuvent être plus difficiles à obtenir avec le temps. À noter que les avocats que vous engagez auront probablement besoin de temps pour se préparer avant toute procédure judiciaire, par conséquent, en enrôler un dès le début leur donnera amplement le temps de préparer votre dossier.

Le coût de la consultation

De nombreux avocats facturent dès la première consultation. Peut-être souscrivent-ils à la sagesse de Lincoln selon laquelle les conseils sont le stock d’un avocat dans le commerce. Bien qu’on convienne que les conseils sur une base régulière peuvent être un service justifiant des frais, il ne devrait pas vous coûter quelque chose simplement pour découvrir vos options. C’est pourquoi la plupart des avocats ne font pas payer pour une première consultation.

Il y a un très vieux dicton selon lequel un avocat qui se représente lui-même a un imbécile pour un client. Dans quelle mesure cela s’applique-t-il à quelqu’un qui n’est pas avocat?

Pour approfondir, découvrez ce qu’il faut savoir sur le métier d’avocat.

La propriété intellectuelle est souvent négligée par les entreprises ou les artistes. Toutefois, elle est très importante pour que l’activité soit pérenne. C’est pour cela qu’il est important de faire appel aux expertises des avocats de propriété intellectuelle, pour vous conseiller dans les démarches à faire. Découvrez en quelques lignes tout ce que vous devriez savoir sur un cabinet d’avocat : Aurore Bonavia. Read More →

avocat

Pour que votre carrière en tant qu’avocat soit plus brillante, vous devez travailler en permanence les compétences dont vous aurez besoin pour ce poste. Voici donc les qualités requises à développer si vous envisagez de devenir un très bon avocat.

La curiosité

Ce trait doit être consciemment maintenu et développé si vous aspirez à devenir un bon avocat. En fait, votre curiosité est souvent étouffée par votre attirance vers la loi, vers la certitude ou encore vers la finalité. La loi vous dicte uniquement ce qui est juste et ce qui ne l’est pas et vous vous accrochez bien si elle est de votre côté. Il est donc difficile de faire correspondre la pratique du droit et la vie à des univers manichéens. Même si l’application de la loi est claire, vous aurez affaire avec une personne prétendant le contraire. Cette personne est parfois votre client.

Vous devez, de ce fait, être très curieux afin de mieux comprendre les besoins ainsi que les intentions de votre client. Cette qualité vous permettra de trouver facilement une piste convenable permettant de lui faire obtenir ce qu’il veut vraiment.

La curiosité vous permet également de trouver un indice dévoilant le cas de la partie adverse. De plus, elle laisse de la place pour la sympathie. Ainsi, la résistance qui bloque la résolution du différend sera atténuée.

La curiosité est donc une qualité très importante qui permet de vous mener à l’innovation.

La résilience

Comme tout autre domaine professionnel, vous allez rencontrer beaucoup d’échecs. Mais vous devez les surmonter. En fait, certaines personnes sont payées pour rendre votre tâche plus difficile. Elle vient sur votre terrain en faisant semblant de demander vos conseils juridiques, mais en réalité elle est venue pour trouver vos erreurs et vos faiblesses. Voilà pourquoi, vous ne recevez jamais ce que vous souhaitez au moment de la négociation.

En tant qu’avocat, vous utilisez certainement de nouvelles technologies. Mais il arrive que vous rencontriez des dysfonctionnements. C’est dans cette situation que vous devez être résilient, sinon vous ne tiendrez même pas une journée.

Chaque jour, pensez à développer cette qualité afin de survivre aux différentes situations qui s’avèrent inévitables comme l’insatisfaction du client, la démission d’un de vos collaborateurs, etc.

Une bonne aisance en communication

Pour devenir un bon avocat, vous devez avoir une bonne expression aussi bien à l’oral qu’à l’écrit. Aussi, vous devez être très attentif envers votre client.

Vous pouvez développer votre expression orale pendant vos études, tout en participant à des activités comme le discours en public.

En tant qu’avocat, vous devez également être capable de rédiger de manière convaincante, claire, et surtout concise. En effet, la production de divers actes juridiques figure parmi vos principales tâches.

Vous devez aussi être un très bon auditeur afin de comprendre ce que les clients veulent vous transmettre. Vous devez avoir une forte capacité d’assimilation afin de déterminer la complexité d’une affaire.

La créativité et la compétence analytique

Vous devez être logique, et surtout analytique si vous souhaitez devenir un bon avocat. De ce fait, faites preuve de créativité lors de l’exercice de votre profession afin de résoudre un conflit. En fait, il se peut que la bonne solution ne soit pas évidente. Vous devez alors sortir des sentiers battus si vous voulez déjouer votre adversaire.

À part la créativité, vous devez aussi avoir une compétence analytique. En fait, l’assimilation des quantités d’informations est souvent impliquée par la pratique et l’étude du droit, et ce, dans l’intention de les convertir en quelque chose de logique et raisonnable. Voilà pourquoi, il y aura parfois plus de conclusion logique. En résumé, un bon avocat doit disposer toutes les compétences nécessaires en évaluation pour réussir sa carrière.

Il n’est pas facile de trouver le bon avocat. Celui que vous avez engagé pour rédiger votre testament n’est probablement pas celui qui devrait vous aider à poursuivre votre votre ex-conjoint pour non paiement de pension alimentaire. Aucun avocat ne convient à toutes les affaires ou à tous les clients. Voici quelques éléments importants à prendre en compte lorsque vous choisissez le vôtre.

Expérience

Beaucoup de nouveaux avocats sont brillants et talentueux et auront une carrière réussie. Lorsque les nouveaux avocats s’occupent de litiges, ils commencent généralement par des affaires simples et de petite taille, souvent sous la supervision d’un autre plus expérimenté. Une fois qu’ils ont acquis de l’expérience, ils commencent à travailler sur des affaires plus complexes.

L’expérience est le meilleur professeur. Comme tout le monde, les avocats apprennent de leurs erreurs. On peut s’attendre à ce que les avocats expérimentés fassent peu d’erreurs, car ils ont appris à les éviter.

L’expérience permet aux avocats d’acquérir de nouvelles compétences comme :

  • la négociation avec un avocat expérimenté ou un expert en assurances

  • l’évaluation d’une affaire en vue d’un règlement

  • le contre-interrogatoire de témoins

  • la présentation d’arguments efficaces aux jurys

Expertise

Les avocats généralistes ont tendance à faire un peu de tout. Ils créent des petites entreprises, ils homologuent des successions, ils rédigent des contrats… Ils s’occupent peut-être d’une affaire d’accident de voiture occasionnel impliquant des blessures mineures. Les avocats généralistes qui exercent dans une douzaine de domaines du droit ou plus répondent à un besoin dans les petites communautés qui ne contiennent pas de cabinets plus spécialisés.

Toutefois, lorsque les affaires exigent un niveau d’expertise plus élevé, les avocats généralistes renvoient généralement les affaires à leurs confrères qui interviennent sur un domaine bien déterminé. Un tel professionnel a la possibilité de développer des connaissances et des compétences que les avocats généralistes n’ont pas forcément la possibilité d’acquérir.

Ces types d’avocats spécialisés appartiennent généralement à des associations professionnelles qui traitent d’un domaine juridique spécifique. En général, ils adhèrent à des organisations qui se consacrent à des domaines spécifiques du droit.

Réputation

Les avocats sont jugés par leurs clients, par des juges et par leurs pairs. Au fil du temps, ils se forgent une réputation. Une façon de connaître la réputation d’un avocat est de demander à des amis quels sont les professionnels auxquels ils ont fait appel dans des affaires similaires à la vôtre. Sont-ils satisfaits de la représentation qu’ils ont reçue ? Si vos amis en font l’éloge, il peut être utile de prendre rendez-vous pour discuter de votre affaire avec lui.

Si un avocat vous représente dans une affaire sans rapport avec la vôtre, vous pouvez lui demander de vous recommander. Par exemple, celui qui a rédigé votre testament ou qui s’est occupé de votre divorce ne s’occupera peut-être pas des affaires de dommages corporels, mais il pourra certainement vous recommander des confrères plus expérimentés.

Communication

Les clients passent beaucoup de temps avec l’avocat qu’ils engagent. Si une affaire va jusqu’au procès, Les deux parties passeront des heures ensemble pour le préparer. Aucun client ne souhaite passer autant de temps avec une personne qu’il n’apprécie pas.

Les clients et les avocats doivent communiquer efficacement entre eux et se respecter mutuellement. Les avocats sont tenus de comprendre les objectifs d’un client et ce dernier doit savoir que ce professionnel est là pour les aider à tous les niveaux.

La communication, le respect et la compréhension font tous partie des rapports que les clients doivent établir avec leurs avocats. Ces facteurs leur permettront de mener à bien leurs missions.

C’est un impératif de faire appel à un avocat lorsqu’il s’agit de se présenter devant le Tribunal de Grande Instance. Il en est de même lorsqu’une personne est appelée à comparaître devant la Cour d’Appel. Face à une situation litigieuse, l’intervention de votre avocat est votre meilleur atout pour avoir une chance de remporter le procès. Qu’il s’agisse d’un conflit au travail (avertissement, procédure de licenciement, rupture conventionnelle…) ou d’autres litiges, l’avocat est le professionnel en mesure de vous conseiller à propos de toute question relative au droit. Il permet de vous orienter, de vous éclairer et de vous informer des chances de réussite de l’affaire en cours. Quelles sont donc les qualités essentielles que devraient avoir un bon avocat ? Comment reconnaître qu’il possède les compétences nécessaires pour le démarquer de ses confrères ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour reconnaître un bon avocat.

L’esprit d’analyse

Un bon avocat est reconnu pour ses compétences analytiques pointues. Comme il est confronté à une quantité importante d’informations, il doit être capable d’identifier les données essentielles à son dossier.

L’indépendance

Un bon avocat ne doit jamais être influencé par qui que ce soit. Il agit en toute indépendance vis-à-vis d’un éventuel pouvoir hiérarchique. Il doit également rassurer son client et le mettre en confiance. Comme il s’agit d’une profession libérale et indépendante, tous les conseils de votre avocat ne doivent jamais être guidés par un intérêt personnel ni par une pression extérieure.

La discrétion

Le respect du secret professionnel, en plus d’être une qualité, est une obligation légale pour l’avocat. En effet, il doit garder confidentiel tous les secrets qu’il a reçus de son client.

La loyauté

L’avocat n’a pas le droit de conseiller ou de défendre deux parties opposées. En d’autres termes, il ne peut défendre les intérêts de plus d’un client dans une seule et même affaire.

La prudence

Un bon avocat doit faire preuve de prudence lorsqu’il conseille son client. Il doit avant tout être en mesure d’apprécier la situation décrite.

Le fair-play

En plus d’être loyal, un bon avocat doit également faire preuve de fair-play à l’égard de la partie adverse. Il doit respecter les droits de la défense et le principe du contradictoire.

La courtoisie

Un bon avocat doit se comporter avec courtoisie. Lorsqu’il plaide devant une juridiction extérieure, il doit préalablement se présenter au président et au magistrat du ministère public tenant à l’audience, au bâtonnier et au confrère plaidant pour la partie adverse.

L’intégrité

Le respect des règles de la morale est également de mise pour être un bon avocat.

L’humanité

L’avocat doit témoigner de la compassion et de l’empathie envers son client, et être compréhensif en toutes circonstances. En prêtant serment, il jure d’exercer ses fonctions avec dignité et humanité.

La discipline

L’avocat doit travailler dans le respect des règles qui lui sont imposées. Il doit prendre connaissance des principes, des règles et de ses devoirs, sinon cela peut constituer une faute pouvant entraîner une sanction disciplinaire.

Que ce soit pour vous aider, pour vous conseiller à la rédaction, ou même rédiger pour vous différents actes juridiques (une transaction, un bail commercial, des statuts de société, etc.), laissez-vous accompagner par un bon avocat. Rendez-vous à un cabinet d’avocats à Aix-en-Provence et Vitrolles (13) pour l’étude de votre dossier. Le recours à un avocat est, en effet, obligatoire notamment lorsqu’il s’agit de questions relatives à la famille (divorce, adoption, successions…), sauf en cas de déclaration d’abandon et de demande d’acte de décès. L’avocat intervient également dans les affaires les plus graves, les crimes, par exemple lorsqu’une personne doit être jugée devant une cour d’assises.

Bref, pour avoir des réponses aux questions d’ordre juridique ou judiciaire que vous pourriez rencontrer, n’hésitez pas à contacter EVOL’JURIS.

Vous souhaitez revendre vos vieux bijoux que vous ne portez plus, mais vous ne savez pas comment faire ? Vous êtes tenté par les nombreuses offres de reprise, mais vous ne savez pas laquelle choisir ? Cet article est fait pour vous ! Nous vous aidons à connaître les précautions à prendre, la réglementation et les démarches à suivre avant de se rendre dans un magasin spécialisé. Mais avant toute chose, il faut bien comprendre ce point précis : il s’agit ici d’un particulier qui s’engage auprès d’un professionnel à lui vendre des bijoux ou des métaux précieux. Donc, c’est le professionnel qui est l’acheteur et le particulier qui est le vendeur : les rôles sont inversés.

Bien se renseigner sur les prix

Afin d’instaurer davantage de transparence sur les prix du rachat des métaux précieux, la loi oblige les professionnels à afficher les tarifs qu’ils pratiquent, toutes charges comprises (article L. 224-96 du code de la consommation). En cas de non-respect de cette obligation, le professionnel peut encourir une amende administrative dont le montant ne peut excéder 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale (article L.242-39 du code de la consommation).

Le particulier (vendeur) doit être en mesure de déterminer avec précision le prix qu’il est susceptible d’obtenir de la part du professionnel-acheteur.

Attention : les professionnels peuvent sous-estimer la valeur des biens que vous vendez. Au moindre doute, il est recommandé de les faire évaluer par un bijoutier de confiance, de vérifier la qualité de l’or (son « caratage ») et son poids.

Recevoir un contrat écrit du professionnel-acheteur

Si la vente est conclue, le professionnel doit obligatoirement vous remettre un exemplaire du contrat écrit. Ce dernier doit indiquer :

  • le nom et l’adresse de l’acheteur

  • le nom et l’adresse du vendeur

  • un numéro d’inscription au registre du commerce

  • un numéro individuel d’identification

  • l’adresse du lieu où le contrat est signé, la date, ainsi que l’heure précise

  • la désignation de la nature des biens

  • le prix de vente comprenant les charges

Dans le cas où le contrat ne serait pas conforme, le professionnel encourt une amende de 150 000 euros et une peine de deux ans de prison. Si le professionnel ne vous remet pas d’exemplaire du contrat ou si le contrat n’est pas conforme, il encourt une peine de prison de 2 ans et une amende de 150 000 euros (article L. 242-36 du code de la consommation).

Interdiction de paiement en espèce

Dès la conclusion du contrat, le professionnel doit vous remettre la somme correspondant aux bijoux vendus en échange de leur conservation. Afin d’éviter le blanchiment d’argent, le paiement ne peut être effectué que par virement bancaire ou par chèque barré à votre nom.

Vous pouvez revenir sur votre engagement

S’il ne s’agit pas d’une opération d’or investissement, vous avez le droit de de vous rétracter. Le droit de rétractation peut être exercé sans avoir à justifier d’un motif particulier, ni à payer de pénalités (à l’exclusion, le cas échéant des frais de retour). Vous avez 48h à compter de la signature du contrat pour vous rétracter. Si le délai expire un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, il est prorogé jusqu’au premier jour ouvrable suivant, à la même heure.

En cas de rétractation, vous devez rembourser au professionnel la somme perçue et celui-ci devra vous restituer les bijoux achetés.

Les recours en cas de litige

S’il y a litige, il est conseillé de contacter une association agréée de consommateurs. Les membres d’une telle association pourront vous informer sur vos droit et vous accompagneront tout au long de vos démarches pour un règlement à l’amiable.

Pour tout problème relatif à l’affichage des prix, vous pouvez vous adresser aux agents de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Bref, si vous souhaitez vendre vos bijoux à un prix convenable, sans arnaque, il est fortement conseillé de s’adresser à un professionnel de renom comme CAEN NUMISMA, votre bijouterie de confiance depuis plus de 20 ans à Caen.

Êtes-vous à la recherche de meilleures façons de vous concentrer sur la croissance des résultats de votre entreprise? Si tel est le cas, l’une des décisions les plus simples qu’un propriétaire d’entreprise puisse prendre est d’externaliser ses opérations comptables. Il existe de nombreuses raisons de le faire en plus de se débarrasser des tracas liés à la comptabilité. Jetons un coup d’œil à quelques-uns.

Meilleure utilisation du temps.

En externalisant vos opérations comptables, vous libérez un temps précieux qui peut être mieux utilisé ailleurs. Verser sur les livres sur les opérations de back-office peut être un énorme tracas qui prive le temps précieux de l’entreprise. Ce temps peut être mieux consacré aux opérations quotidiennes et à attirer de nouveaux clients. Éliminez les distractions de la comptabilité interne de votre bureau en sous-traitant votre comptabilité.

Réduisez les coûts.

Les opérations comptables externalisées vous permettent d’économiser de l’argent en éliminant les avantages sociaux coûteux pour un employé à temps plein ou à temps partiel. Lorsque vous sous-traitez la comptabilité, vous ne payez que la comptabilité réelle, rien d’autre. Cela permet de réduire les coûts de productivité ainsi que les coûts salariaux. L’ analyse coûts-avantages de la comptabilité externalisée par rapport à la comptabilité interne peut permettre d’économiser jusqu’à 40% sur les coûts mensuels.

Réduction de la fraude.

Selon l’étude publiée en 2012, les victimes de fraude les plus courantes sont les petites entreprises privées de moins de 100 employés avec un montant médian de fraude incroyable de 147 000 €. Cela est dû au fait que la plupart des petites entreprises n’ont pas accès à un contrôleur ou à un directeur financier qui pourrait consulter le KPI et les mesures qui montrent une activité anormale dans les données transactionnelles et de facturation. Les contrôles comptables et les audits externes sont responsables de 26% des cas de l’étude pour détecter ou prévenir les fraudes. Avec la comptabilité externalisée, les petites entreprises peuvent se permettre un directeur financier / contrôleur qui peut rechercher des signes de fraude et mettre en œuvre des contrôles de protection contre la fraude appropriés.

Les comptables connaissent la comptabilité.

En sous-traitant vos opérations comptables à un cabinet comptable professionnel, vous embauchez efficacement une équipe d’experts. Les comptables professionnels connaissent les codes fiscaux et les lois en arrière et en avant – c’est leur travail. Ils travaillent 24 heures sur 24 pour votre entreprise en se tenant au courant des dernières informations fiscales, vous offrant une couverture à temps plein pour un salaire à temps partiel uniquement. Les options de dotation sont envisagées et exécutées par tâche, vous n’aurez donc que les personnes les plus expérimentées et qualifiées de votre côté, là où vous en avez besoin.

Comptabilité Personnalisée SG à Chicoutimi propose un service de comptabilité et une formation au logiciel Acomba.

La comptabilité collaborative, c’est mieux.

Peu importe comment vous le voyez, avoir une équipe de comptables professionnels travaillant sur vos livres vaudra mieux que d’avoir un employé interne qui les garde. Que ce soit vous, un comptable à temps partiel ou un employé à temps plein qui se charge de la comptabilité, le travail ne reçoit tout simplement pas les bonnes attentions. Il y a des tonnes d’échappatoires et d’exemptions là-bas et une seule personne n’est tout simplement pas suffisante pour toutes les trouver pour vous. L’externalisation de vos opérations comptables vous offre une équipe de personnes qui se revérifient mutuellement pour s’assurer que toutes les bonnes conclusions sont trouvées.

Cela signifie également que vous pouvez séparer vos services les uns des autres. Avec un seul comptable interne, il est trop difficile de tenir les achats et les dépenses du ministère individuellement responsables. Cela crée des fissures dans les services. Avec une équipe de comptables, la main-d’œuvre est idéale pour séparer tous les départements et se rendre vraiment aux moindres détails de chaque secteur, permettant au peigne à dents fines de trouver plus de façons pour vous de garder votre argent.

Vous vous demandez si vous devez embaucher un comptable ou non? Êtes-vous lié entre les options et prendre cette décision importante est devenu un cauchemar? Parfois, vous devrez peut-être faire des choix importants dans votre entreprise.

Si vous êtes une startup, un propriétaire d’entreprise ou un entrepreneur, vous souhaiterez peut-être exercer un contrôle sur votre entreprise. Par conséquent, l’idée d’embaucher un comptable n’est peut-être pas votre truc. Les comptables sont naturellement chers, et embaucher un pourrait vous coûter une fortune.

Cet article vous présente les avantages de l’embauche d’un comptable.

Tenue de la comptabilité

Vous pourriez être le propriétaire de l’entreprise, mais vous ne connaissez probablement pas la comptabilité. C’est la principale raison pour laquelle vous devez embaucher un comptable.

La comptabilité comprend tout ce qui entoure l’environnement financier des entreprises. Les comptes d’entreprise, les grands livres, les livres de caisse, les transactions quotidiennes et les dépenses relèvent tous de la comptabilité. C’est le travail de comptables qualifiés pour gérer les livres de comptes.

Bien que cela puisse sembler une tâche facile, la gestion des comptes est difficile. Au début, cela peut être simple, mais à mesure que vous avancez, cela se complique. Le paiement des fournisseurs, les rémunérations des employés et la gestion des dépenses quotidiennes ne sont possibles qu’avec un comptable qualifié.

ABC Compta à Vichy propose des solutions de sous-traitance de comptabilité.

Gestion des actifs de l’entreprise

Le comptable peut être d’une grande aide à la croissance de votre entreprise. Comme vous ne pouvez pas contrôler vous-même tous les actifs, le comptable vous sera d’une grande aide. Outre la comptabilité, les comptables sont formés pour gérer toutes sortes de tâches de gestion.

Lorsqu’il est loin du lieu de travail, le comptable peut agir en tant que gestionnaire en votre nom. Il ou elle peut superviser les opérations de l’entreprise et d’autres employés. Le comptable peut également compiler des rapports commerciaux au nom du propriétaire à des fins de gestion.

Étant donné que les comptables sont les principaux auditeurs des entreprises, ils peuvent également surveiller l’utilisation appropriée des biens de l’entreprise.

Soutien au plan d’affaires

Êtes-vous une entreprise en démarrage ou une entreprise qui essaie d’élaborer un plan d’affaires? Le point de départ de votre entreprise est l’ élaboration du plan d’affaires. Ne sous-estimez jamais ce document commercial essentiel dans votre entreprise.

Pour élaborer un plan d’affaires précis, vous devez faire appel à un expert financier. L’enregistrement de la section financière de l’entreprise est très important. Si vous recherchez un financement externe, un comptable est très important.

Écrire le plan financier et la structure d’une entreprise ne consiste pas à jouer avec les chiffres. C’est une affaire délicate qui nécessite des soins et une attention supplémentaires. Le comptable aidera à noter tous les détails financiers que les investisseurs ou créanciers potentiels souhaitent voir.

Gestion du processus fiscal

Comment pouvez-vous approcher l’oncle Sam sans savoir-faire fiscal approprié? Savez-vous comment déposer des impôts ou payer des arriérés d’impôts? Si vous n’êtes pas un expert en fiscalité, vous pourriez en avoir besoin pour vous aider dans le processus.

La fiscalité fait partie de la comptabilité, et quiconque vous embauchez pour gérer vos impôts devrait avoir les bonnes connaissances. Il n’est pas nécessaire de gaffer autour du processus alors qu’il existe de nombreux comptables prêts à vous aider. N’attendez pas pour recevoir une amende en ne respectant pas les directives fiscales.

Le comptable peut vous guider à travers tous les processus de dépôt de tous les formulaires requis par le fisc. Si vous exploitez une entité commerciale sophistiquée, le fisc vous aidera.

En outre, le comptable peut vous sauver de la menace fiscale au cas où des cotisations seraient impayées. Il ou elle peut offrir des conseils professionnels ou négocier des accords.

Les comptables connaissent les tenants et aboutissants des systèmes fiscaux et peuvent vous épargner des pénalités et des amendes. Étant donné que la fiscalité est un processus continu, le comptable peut gérer les choses efficacement.

Tous les moyens sont bons pour exprimer ses dernières volontés. Cela peut concerner l’organisation funéraire, la transmission des biens, le don d’organe, la tutelle des enfants, etc.

Rédiger un testament, c’est une des meilleures solutions pour bien organiser une succession.
Le testateur n’a qu’à mentionner le nom des personnes à qui il transmettra ses biens après son décès. Les conflits et les problèmes entre héritiers sont évités. Ils auront juste à respecter ce qui a été écrit et à entreprendre les démarches nécessaires avec l’assistance du notaire et de leur avocat respectif.

Les 3 types de testament

Il existe 3 grandes formes de testament. Chacun se distingue par ses conditions de rédaction, mais aussi de conservation.

  1. Le testament olographe

Il s’agit d’un document écrit à la main sur papier libre. Le testateur lui-même le rédige, le date (jour, mois et année) et le signe. Dans le cas contraire, le testament sera remis en cause et pourra faire l’objet d’une annulation. Aucun tiers ne doit intervenir lors de la rédaction du testament olographe.
Ce type de testament est gratuit et révocable. Le testateur peut le conserver avec lui tout en s’assurant que personne ne mettra la main dessus. Toutefois, il pourra toujours faire appel à un notaire pour inscrire le document au FCDDV (Fichier Central des Dispositions de Dernières Volontés).

  1. Le testament authentique

Ce testament est fait en présence d’un notaire. L’officier public l’écrit suivant la dictée du testateur. La signature se fera avec et en présence du notaire et des témoins. Le testament authentique est donc difficile à contesté. Le notaire l’enregistrera ensuite au FCDDV.

  1. Le testament mystique

Le testament mystique est rédigé par le testateur. Par la suite, il le confie à un notaire. La procédure est assez complexe. Un testateur qui opte pour un testament mystique aura le papier clos, cacheté et scellé. Il doit y avoir un notaire ainsi que deux témoins. À la réception du document, l’officier public dresse un procès-verbal.

Un testament notarié

Pour la rédaction d’un testament, il faut se conformer à la loi. L’accompagnement d’un notaire est vivement recommandé, voire indispensable. C’est la garantie de tirer profit d’un bon service notarial.

Me Janick Rodgers à Gatineau, praticienne en droit successoral, propose son accompagnement et son assistance. Cela fait plus de 23 ans qu’elle est habilitée pour rédiger et attribuer une valeur juridique au testament. Elle est tenue d’assurer l’exactitude de toutes les informations mentionnées dans l’acte, à savoir : le contenu, la date et la signature. Elle conserve dans son étude le document original. Elle s’engage à respecter les lois en vigueur. Elle prend aussi en main la rédaction d’autres actes notariés tels que le contrat de mariage, le mandat de protection de succession, l’acte de vente, la promesse de vente, etc. Intervenant en tant qu’officier public, elle se charge de leur authentification et de leur publication. Elle est disposée à vous fournir toutes les informations relatives à la nature exacte des documents à signer. Elle vous renseigne sur vos droits, vos obligations, la portée de vos engagements…
La notaire est membre de la Chambre des Notaires du Québec. Elle propose également à ses clients ses compétences et ses connaissances en droit immobilier, en droit de la personne, en droit familial et en droit patrimonial. Profitez de son expertise dans vos projets de mariage, de vente ou d’achat de bien immobilier.
Dans toutes les circonstances, elle fait preuve d’impartialité, de professionnalisme, de polyvalence d’objectivité et d’un bon sens d’initiative. Elle se distingue par son style direct et franc. Elle se base sur l’écoute et la confiance. Elle conseille et propose les meilleures solutions juridiques envisageables pour la situation.