Les attributs du juge

Être magistrat, c’est être une personne active et disposant de grandes capacités pour gérer les stress et les émotions. Le magistrat est un fonctionnaire du ministère de la Justice sur qui reposent de grandes responsabilités. Il est le seul à assurer le respect des procédures judiciaires lors d’un procès et est chargé de rendre les jugements. Exercer ce métier fait appel à de la passion. Découvrez dans ce guide, l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le métier de magistrat.

Quelles sont les études et formations qualifiantes pour le métier de magistrat ?

L’exercice du métier est ouvert à plusieurs profils. Prioritairement, il y a les diplômés en droit. Il faut détenir un master en droit et avoir moins de 32 ans pour passer le concours externe. Ce concours est très sélectif. Les titulaires du master en droit pénal ont plus de chances que les autres.

Il y a des concours externes qui sont organisés pour permettre également aux professionnels de devenir magistrats. Ce concours est tributaire de certaines conditions. Les personnes intéressées ne doivent pas avoir plus de 45 ans et justifier de 4 années d’ancienneté dans le service public.

Un autre concours encore plus sélectif ouvre la porte aux personnes âgées de 40 ans au maximum et disposant de plus de 8 années d’expérience comme professionnelle entreprise. Ils doivent avoir un mandat électoral pour être acceptés à ce concours.

Après leur admission, les candidats suivent une formation à l’école nationale de magistrature. Cette formation est rémunérée et dure 31 mois. Il faut préciser que seules les personnes ayant la nationalité française peuvent se présenter à ces concours.

Quelles sont les missions du magistrat ?

Les missions du magistrat peuvent varier en fonction de son lieu d’affectation. Il peut travailler dans un tribunal comme dans un parquet.

Défense de l’intérêt public

Dans un parquet, il exerce en tant que substitut du procureur, procureur ou avocat général. Il intervient dans les tribunaux. Il défend les intérêts publics et assure son ordre. La direction des enquêtes de police lui revient et il assure la bonne application des sanctions dès qu’elles sont prononcées.

Application de la loi

Affecté dans un tribunal, le magistrat s’occupe du bon déroulement du procès préparé par le greffier. Il applique la loi et rend le jugement. Il étudie les dossiers qui lui sont soumis et écoute de manière objective les différentes parties en jeu. Ses jugements peuvent être pénaux ou de simples dédommagements. Dans un tribunal, il peut occuper tous les postes liés à la fonction de juge.

Qualités requises pour être magistrat

Le magistrat ne doit pas impliquer dans sa vie professionnelle, ses expériences personnelles. Il ne doit pas rendre des décisions suivant son humeur ou ses appartenances sociopolitiques ou culturelles. Il doit donc faire preuve d’impartialité.

Son travail le conduit à prononcer des peines dures ; mais il doit faire preuve d’humanité dans ses analyses. Un bon magistrat doit être attentif à tout instant pour savoir écouter même les plus petits détails lors d’une défense. Il est aussi important qu’il fasse preuve d’humilité, d’intégrité et de professionnalisme.

Évolution de carrière et salaire d’un magistrat

Dès son intégration dans la vie professionnelle, le magistrat est sujet à une évolution certaine. D’abord, en tant que juge, il peut connaître plusieurs évolutions suivant les différentes spécialités qui existent dans ce domaine.

En plus de ce poste de juge, il peut évoluer et devenir président ou vice-président du tribunal, procureur de la République… Le magistrat peut aussi prétendre à toutes autres fonctions disponibles au sein du ministère de la Justice.

En début de carrière, le magistrat a un salaire brut mensuel de 2 000 euros. Ce salaire connaît des changements au cours de sa carrière. En fin de carrière, il peut se retrouver à plus de 6 000 euros comme salaire mensuel brut.