Le droit est une filière dont on parle peu au lycée. Cependant, lors des rentrées universitaires, on constate une augmentation du nombre d’étudiants inscrits en droit ou en sciences politiques. Ces matières vont toujours de paire puisqu’elles tirent leur origine du même concept. D’un autre côté, les étudiants en droit sont peu nombreux à quitter la faculté avec leurs diplômes, la majorité d’entre eux n’ira pas plus loin que la première année. Faute d’aptitude, de persévérance ou mauvaise orientation ? Si la plupart des étudiants choisissent cette filière par curiosité ou en attendant de trouver leur voie, certains sont vraiment faits pour ça.

Les métiers du droit

Avant de choisir une filière, il est bon de savoir quel sera votre métier à l’issue de vos diplômes. Si on pose la question à des personnes au hasard, la majorité des réponses sera juge ou avocat. Pourtant, il existe différentes options comme greffier, administrateur judiciaire, contrôleur de travail, huissier de justice, administrateur civil… La plupart d’entre eux sont des métiers d’ambition. Chaque profession demande des compétences particulières qu’il faut développer au plus tôt, si possible avant de choisir votre filière.

Les qualités requises pour exercer un métier de droit

Le droit est considéré comme une discipline élitiste et exigeante. En plus de ses connaissances professionnelles, un juriste doit posséder un maximum de ces qualités pour briller dans le domaine :

  • L’autonomie : c’est une qualité primordiale pour un juriste peu importe le métier choisi. Même si vous travaillez sous l’autorité d’un superviseur, cela vous permet de vous faire bien voir auprès de vos collègues et votre supérieur.
  • La capacité d’analyse et de raisonnement : c’est ce qui fait que le droit soit considéré comme une filière d’élites. En effet, le droit requiert de fortes capacités intellectuelles pour analyser une situation, traiter un dossier, trouver la solution à un problème complexe…
  • L’organisation : loin d’être un critère spécifique, une personne bien organisée est toujours bien vue.
  • L’éloquence : pour se faire entendre, il faut savoir s’exprimer, dire ce qu’il faut. C’est une qualité indispensable si vous souhaitez intégrer un cabinet d’avocats. D’ailleurs, quiconque veut se faire comprendre devrait être plus éloquent. C’est sans doute la raison pour laquelle bon nombre de politiciens sont des juristes.
  • La culture : il faut aimer lire, écrire, écouter. Un juriste doit sans cesse mettre à jour ses connaissances, surtout législatives. Se cultiver est une nature chez lui pour pouvoir intervenir dans plusieurs domaines.

Les études de droit

Les études juridiques peuvent être plus ou moins longues, tout dépend de la profession que vous souhaitez exercer plus tard. Certaines universités proposent des formations spécialisées (de droit public ou privé) dès la première année quand d’autres préfèrent enseigner des matières communes en premier.

Le droit public concerne les règles relatives à l’administration, les rapports entre les démembrements de celle-ci, avec les autres états (dans le cadre du droit international) et avec les particuliers. Le droit privé, au contraire, s’occupe des relations entre particuliers.

D’une manière générale, les juristes issus des deux spécialisations peuvent exercer les mêmes métiers : il existe des avocats de droit public et d’autres de droit privé, de même pour les juges. De nos jours, les avocats sont de plus en plus spécialisés. Les plus nombreux sont ceux au service des affaires quotidiennes, droit de la famille, du travail…

Les juristes jouent un rôle important dans la vie quotidienne. Ils font office de conseillers pour les particuliers, les entreprises, et même les organismes publics. Ayant étudié les législations au cours de leurs études, ils sont habilités à nous renseigner sur nos droits et nos obligations. Les juristes du droit public peuvent travailler pour les collectivités territoriales comme pour les entreprises privées (de bons conseils en matière fiscale, pour décrocher un marché public ou autres). Si vous recherchez un spécialiste en droit public à Paris, contactez MPC Avocats.