Afin de faciliter les procédures de demande de crédit ou de financement, le recours à l’assurance prêt devient indéniable. Dans le cadre d’un prêt immobilier, l’assurance emprunteur joue un rôle primordial dans les procédures d’octroi de crédit. Il s’avère très intéressant d’écrire sur le sujet afin de comprendre les différents enjeux qu’il revêt.

L’assurance prêt immobilier dans son ensemble

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais elle est toutefois nécessaire. Actuellement, les banques et les entreprises de crédit réclament une assurance emprunteur avant d’accorder un prêt immobilier. L’assurance prêt est ainsi une garantie financière exigée par les prêteurs face aux éventuels risques : défaut de paiement, décès, maladie et invalidité au travail, chômage, etc.

L’octroi de prêt est couvert par la Garantie Décès. En d’autres termes, en cas de décès du débiteur, l’assurance payera la somme due par l’emprunteur au prêteur.

Comment choisir une assurance emprunteur ?

Dans le cadre d’une demande de crédit immobilier ou foncier, la souscription à une assurance emprunteur devient incontournable. Face à la réticence des organismes de prêt, l’assurance emprunteur devient une sorte de gage et de couverture. En d’autres termes, les banques et les entreprises de crédit ne prêtent pas sans garantie.

La souscription à une assurance emprunteur doit résulter d’une décision réfléchie. Il s’avère donc très décisif de choisir une assurance qui propose :

  • un niveau de garantie qui rassure,

  • une couverture complète sur les différents risques : maladie, incapacité de travail, etc.

  • les meilleurs tarifs.

N’hésitez pas à comparer les devis en ligne, notamment sur les comparateurs d’assurance.

L’intervention du courtier d’assurance

Le courtier en prêt immobilier travaille dans le milieu de l’assurance prêt bancaire. Il endosse la fonction de courtier hypothécaire lorsque le crédit immobilier impose des garanties importantes. Le courtier en prêt immobilier intervient en tant qu’intermédiaire entre l’assureur et l’assuré (son client). Lorsque ce dernier demande l’octroi d’un crédit pour financer un bien immobilier, le courtier veille à ce que la compagnie d’assurance de son client présente les garanties nécessaires : on parle de la capacité de remboursement du débiteur. Le courtier d’assurance accompagne également le demandeur de fonds dans la constitution de sa demande de financement : l’établissement d’un plan de financement, la remise des documents, les conseils et expertise, etc. Le cabinet AXELLE COURTAGE, basé à Paris, vous propose toute son expertise dans la demande de prêt immobilier. Le cabinet travaille dans l’intérêt de ses clients et sert d’interlocuteur entre ceux-ci, leurs banques et leurs assureurs.

Les termes à retenir

Pour résumer, l’assurance prêt, immobilier ou foncier, englobe diverses notions techniques relevant essentiellement du domaine financier :

  • l’emprunt : dans le monde de la finance, l’emprunt est une opération par laquelle un débiteur demande le financement d’un projet (crédit) auprès d’un créancier. L’emprunt est conditionné par des garanties (taux d’intérêt, hypothèque, cautionnement, etc.). Il est régi par un contrat.

  • le crédit immobilier : il est accordé par les organismes de crédit, sous réserve de garanties, pour l’achat et le financement d’un bien immobilier.

  • Le crédit à la consommation : c’est le financement d’un achat de biens et services (voitures, équipements, etc.).

  • le titre de créance : au niveau légal, la créance est un droit auquel le créancier (banques et organismes de crédit) « demande » le remboursement de l’emprunt accordé au débiteur.

  • le débiteur : c’est le bénéficiaire du crédit qui est soumis à l’obligation de payer sa dette au créancier, selon les modalités du contrat.

L’assurance prêt devient une nécessité dans la mesure où elle nous garantit, plus ou moins, l’octroi d’un crédit immobilier. Néanmoins, lors de la souscription à une assurance emprunteur, il faut tenir compte de la capacité de votre assureur à proposer des garanties suffisantes, et ceci, afin d’éviter tous litiges avec votre organisme de crédit.