Les intérêts et les droits d’une entreprise sont très importants. Aussi, une entreprise peut aussi engager un avocat. Dès la création, celui-ci intervient et participe à la rédaction des statuts. Il choisit la forme adaptée à l’activité : SA (société anonyme), SARL (société à responsabilité limité), SNC (société en nom collectif) ou autres formes. L’avocat conseille sur les contrats d’embauche, la vente d’action ou part social et le droit du travail (licenciement, essai, heure de travail…). A part cela, il protège l’entreprise dans les litiges avec les tiers ou les salariés. Il négocie les indemnisations dues aux fautes de la société. Il peut aussi représenter celle-ci au tribunal dans les affaires sociales.

Autres activités

Les avocats peuvent aider dans les rédactions d’un contrat de vente, de bail et de transaction. Les contrats rédigés par les avocats sont plus sûrs. De plus, priorisant les intérêts des clients, il est surtout sollicité pour la rédaction de différents actes pour garantir leur fiabilité.

Les avocats peuvent acheter des actions pour le compte de leurs clients. Le plus souvent, les clients ont confiance en leurs avocats qu’à leurs banquiers.

Ils peuvent aussi travailler en tant que médiateurs en jouant le rôle d’arbitre dans un conflit. Dans ce cas, les deux parties engagent l’avocat pour statuer. Il peut trancher sur certaines affaires, sans avoir recours à un tribunal. Sa décision doit être suivie par les deux parties.

Un avocat est une personne qualifiée, chargée de préparer une documentation juridique, de représenter et/ou de défendre les intérêts d’un client et de fournir des conseils spécialisés dans divers domaines du droit.

Un avocat est susceptible d’agir directement pour divers clients : personne physique, entreprise, organisation, etc.

Le travail d’un avocat se divise principalement en deux grandes catégories :

  • Le travail juridique en contentieux

Il s’agit essentiellement de résoudre des différents entre deux ou plusieurs parties, dans le cadre d’une cour ou d’un tribunal, ou bien, par le biais de « résolutions alternatives de conflits », tels que l’arbitrage ou la médiation.

  • Le travail hors contentieux

Ce type d’intervention a pour but de répondre aux besoins personnels ou professionnels d’un client, d’un point de vue juridique.

Les cas les plus courants concernent notamment :

– Les achats et les ventes de biens

– Les transactions commerciales

– La fusion d’entreprises

– Les conseils en développement commercial…

À quoi ressemble le quotidien d’un avocat ?

Le quotidien de travail d’un avocat consiste généralement à :

  • Recevoir des clients et s’entretenir sur leur cas
  • Fournir des conseils adaptés au domaine du droit concerné
  • Rédiger des documents à caractère juridique
  • Négocier les intérêts du client
  • Rechercher et interpréter les domaines de droit mis en cause
  • Comparaître au tribunal et parler à la place du client…

Comment les avocats sont-ils employés ?

  • Dans les cabinets

La plupart des avocats commenceront leur carrière dans un cabinet privé. Cela implique une formation et une qualification en tant que stagiaire et aspirant, puis une spécialisation dans un domaine du droit.

  • En interne

Cela signifie être employé à exercer le droit dans un cadre commercial. De nombreuses organisations disposent d’un service juridique interne. Mais la plupart du temps, les avocats débutent en tant que stagiaires dans un cabinet avant d’intégrer une entreprise en « interne », une fois qu’ils ont acquis l’expérience spécifique du secteur.

Pour être un bon avocat

La meilleure façon d’y arriver est d’acquérir de l’expérience. Cela vous donnera une idée précise s’il s’agit d’un métier que vous aimeriez exercer et où vous pourriez exceller. De plus, les cabinets offrent de nombreuses opportunités, principalement pour les étudiants de premier cycle, de faire l’expérience de la vie des cabinets d’avocats (stages, portes ouvertes, alternances…).

Qu’en est-il du salaire ?

Le salaire que perçoit un avocat dépend de plusieurs critères :

– Le domaine de pratique choisi

– Le secteur de travail (cabinet, entreprise ou travaillant seul)

– La taille et l’emplacement de la firme

Cependant, gardez à l’esprit que le niveau d’expérience joue en votre faveur pendant la négociation du salaire. Faites comprendre à votre employeur qu’il a plus besoin de vos compétences que vous du poste.