Vous avez besoin d’un avocat pour une question qui relève du domaine juridique ? Si nous ne pouvons pas vous orienter vers la personne parfaite, nous pouvons néanmoins vous conseiller dans vos choix.

Alors, voici quelques idées pour bien commencer :

  • Parlez-en autour de vous

Commencez par demander des références aux personnes en qui vous avez confiance, notamment les membres de votre famille, vos amis et les professionnels qui vous entourent. En engageant un avocat avec qui, d’autres ont travaillé avec succès dans le passé, vous avez une bonne assurance se reposant sur son expérience et son savoir-faire.

Vos proches pourront vous affirmer si l’avocat en question travaille efficacement, s’il explique dans les détails les étapes à suivre et à respecter, s’il traite les questions juridiques de manière cohérente, ou encore s’il obtient des résultats favorables.

Gardez à l’esprit que les bons clients sont d’excellentes sources d’aiguillage, car ils peuvent recommander les meilleurs prestataires, et vous déconseiller ainsi les moins performants.

  • Faites des recherches sur internet

Une fois que vous disposez de quelques noms, faites vos recherches en ligne. La plupart des cabinets et des avocats indépendants utilisent les plateformes de diffusion internet, pour promouvoir leurs activités et présenter leur service. C’est le cas notamment du cabinet DJB Avocats à Montréal.

Outre les informations de base, recherchez également les commentaires et les avis des autres clients. Avec un peu de chance, vous pourriez tomber exactement sur le même cas que vous.

Cela vous permettra ainsi de déterminer si l’avocat dispose de l’expertise et de l’expérience nécessaires pour prendre en charge votre dossier.

Faites tout de même attention, un beau site web ne signifie pas forcément que le prestataire est bon. Rappelez-vous que vous recherchez un avocat et non un spécialiste de la conception web.

  • Considérez les critères qui importent le plus pour vous

Avant d’interagir avec un avocat ou son bureau, il est important de prendre quelques instants pour réfléchir à ce qui compte le plus pour vous. Est-ce le tarif ? L’emplacement du bureau ? Les qualifications de l’avocat ? Réfléchissez à toutes les questions relatives à votre confort et votre sérénité avant de prendre votre décision et de contacter un professionnel.

  • Entretenez-vous avec l’avocat

A noter, qu’il sera bien difficile de déterminer si vous faites le bon choix ou non, si vous ne connaissez la personne que par le biais de courrier ou d’appel téléphonique.

Bien que les avocats disposent de diverses techniques et de multiples dispositifs pour communiquer, il est indispensable de se rencontrer pour pouvoir se parler de vif voix afin de mieux se comprendre et collaborer efficacement. En plus d’en savoir plus sur sa personnalité, cela vous permettra également de bénéficier de certains avantages qu’offrent certains, comme une première consultation gratuite.

  • Mettez-vous sur la même longueur d’onde

Une fois que vous aurez décidé de travailler avec un avocat, assurez-vous d’accorder votre façon de penser pour harmoniser vos actions. Faites en sorte que tous les détails de votre collaboration soient clairs et limpides. Timing, communication, actions, démarches…, tout doit être synchronisé au détail près afin d’assurer l’efficacité de votre démarche, pour un intérêt réciproque.

Avant d’engager un avocat, un entretien préalable est indispensable afin de déterminer si vous avez fait le bon choix. Pour cela, certaines questions doivent être posées pour ne pas perdre votre temps.

Une fois que vous avez identifié quelques avocats qui pourraient vous répondre, vous êtes en mesure d’organiser une première consultation téléphonique et demander ainsi toutes éventuelles questions, avant de vous engager dans une entrevue officielle en face à face.

Idéalement, les réponses obtenues vous aideront à sélectionner les candidats potentiels. Pour faciliter votre choix, il peut être judicieux d’écrire les réponses que vous obtenez. Vous pouvez alors toutes le comparer pour sélectionner l’avocat que vous souhaitez rencontrer.

Les questions essentielles à poser sont :

  • L’avocat fournit-il une consultation gratuite ? Facture-t-il un entretien initial, combien cela coûte-t-il ? Quelle est la durée de l’entretien ou de la consultation initiale ?

  • De quel type d’honoraires l’avocat a-t-il besoin ? Les frais sont-ils négociables ?

  • Quels frais connexes supplémentaires peuvent être évoqués dans le cadre de votre affaire ?

  • A-t-il déjà traité des cas similaires au vôtre ? À quand remonte la dernière fois qu’il a traité un cas similaire ?

  • Depuis combien de temps est-il en pratique ? Est-ce que son accréditation est délimitée géographiquement ?

  • A-t-il déjà fait l’objet d’une enquête ou de mesures disciplinaires auparavant ? Si oui, pour quel motif ?

  • Peut-il fournir des références d’autres clients ?

  • S’il ne peut pas traiter votre cas, peut-il recommander un compère compétent ?

  • Quel type d’information devriez-vous apporter à une éventuelle réunion en personne ?

  • Quel est l’éventail de résultats possible pour votre cas, y compris les estimations approximatives du temps et des coûts ?

  • Etc.

À partir de ces réponses, vous pouvez déjà affiner vos choix et devriez être en mesure de prendre rendez-vous avec un avocat pour discuter de votre cas en détail. Au cours de l’entretien initial, vous serez probablement interrogé sur les spécificités de votre problème. Afin de préparer la réunion, vous devez rassembler toutes les informations pertinentes reliées à votre situation.