Les avocats sont des professionnels du Droit. Ils sont bien placés pour informer leurs clients sur des questions d’ordre juridique. Ils peuvent même les assister en toutes circonstances, jusqu’à rédiger leurs actes en rapport avec leur vie privée ou leurs contrats relatifs à leur vie professionnelle. Que vous ayez une affaire à traiter, un différend ou des questions administratives à régler, vous avez le libre choix de votre avocat. Il existe des avocats généralistes qui exercent dans des domaines variés tels que :

  • la famille
  • le travail
  • la responsabilité médicale
  • le commerce
  • les affaires pénales
  • le cas des victimes.

On parle alors de :

  • Droit de la famille
  • Droit du Travail
  • Droit des victimes
  • Droit de la responsabilité médicale
  • Droit commercial
  • Droit pénal.

Si cette catégorie d’avocats vous intéresse, vous pouvez consulter votre avocat Marseille Planet Muriel Marseille. Il existe, par ailleurs, des avocats spécialisés à des affaires spécifiques. Votre choix va donc être en fonction de votre affaire, du domaine d’exercice de votre avocat, de son éloignement géographique ou de sa proximité, et de ses honoraires.

Un avocat à quel prix ?

Il y a ce qu’on appelle la convention d’honoraires, et c’est obligatoire. Le métier d’avocat est en effet une profession libérale. Il est alors libre de fixer le montant de ses honoraires avec son client, mais pour un client novice, ce n’est pas toujours évident. Sachez donc que vous fixerez ensemble les honoraires en fonction :

  • de la complexité de l’affaire
  • du temps alloué au traitement du dossier
  • des frais engagés
  • de la notoriété de l’avocat, ou de sa spécialisation.

Vous avez ensuite différents modes de facturation, à savoir :

  • l’honoraire au temps passé
  • l’honoraire forfaitaire
  • l’honoraire de résultat
  • l’abonnement.

Saisir la Justice pour faire valoir ses droits

Vous commettez une faute ou vous entrez en conflit avec autrui. La partie adverse peut être :

  • un individu
  • un groupe de personnes
  • une entreprise
  • une collectivité

Selon le cas, soit vous saisissez la juridiction pénale, soit vous saisissez la juridiction civile. La première juge toute forme d’infraction et sanctionne par des peines. La seconde juge les litiges, mais auparavant, il faut toujours tenter une négociation à l’amiable. S’il s’agit d’une affaire pénale, il faut porter plainte auprès du service de la police ou de la gendarmerie, ou directement auprès du Procureur de la République. S’il s’agit d’une affaire civile, le tribunal d’instance ou de grande instance est à saisir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation