Il ne faut pas consommer d’alcool ou de drogue lorsque vous vous apprêtez à prendre le volant. En plus de mettre en danger la vie des passagers et la .vôtre, vous risquerez aussi d’avoir des sanctions lourdes. Voici quelques exemples des sanctions que vous pourrez encourir.

En cas d’alcoolémie

Les sanctions diffèrent en fonction du taux d’alcool dans le sang. Celui-ci est noté par gramme (0,20g d’alcool par litre de sang, ce qui équivaut à 0,10 miligramme d’alcool par litre d’air expiré ou 1 verre en dose standard). Avec un taux d’alcoolémie entre 0,50 et 0,79g par litre de sang, vous risquez de perdre 6 points sur le permis, et celui-ci vous sera retiré pendant 3 ans. Votre voiture sera également immobilisée et vous recevrez une amende de 135euros.

Si l’alcoolémie dépasse les 0,80g, l’infraction est considérée comme un délit. En plus de la perte de points, de l’immobilisation du véhicule et la suspension du permis, vous recevrez une amende de 4500 euros en moyenne. Vous pourrez aussi être mis en prison pendant une peine allant jusqu’à 2 ans. Dans le cas où vous causez un accident avec une alcoolémie positive, vous risquez 5 ans d’emprisonnement avec une amende 75000 euros. Si l’accident est mortel, la peine de prison durera 7 ans et l’amende s’élèvera jusqu’à 100000 euros.

En cas de drogue

Si vous êtes positifs au contrôle des stupéfiants, vous écoperez d’une amende de 4500 euros en plus de la perte des points sur le permis de conduire, la suspension du permis et l’immobilisation de la voiture.

Que ce soit lors de la conduite ou dans d’autres domaines, la consommation de drogue est interdite. La moindre trace détectée dans l’organisme peut avoir de lourdes conséquences. Aussi, sachez que vous risquez 9000 euros d’amende en cas de positivité sur le contrôle de stupéfiants et de dépassement de l’alcoolémie au volant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation