Si vous êtes au début d’une procédure de divorce, vous envisagez peut-être de vous représenter au lieu d’engager un avocat, pensant que vous économiserez du temps et de l’argent en le faisant. Si votre mariage a été très court, si vous êtes tous les deux déterminés à mettre fin à votre mariage sans bataille juridique ou financière, si vous n’avez pas d’enfants ou de biens communs, et si aucun de vous ne veut ou n’a besoin de recevoir une pension alimentaire de l’autre, alors vous pourrez peut-être traiter votre propre divorce vous-même.

Cependant, la plupart des gens trouvent que le divorce est un processus compliqué et déroutant, et ils sont reconnaissants d’avoir un avocat du divorce expérimenté pour les guider. Vous devrez prendre de nombreuses décisions qui affecteront le reste de votre vie, à un moment où les émotions peuvent submerger votre capacité à penser clairement. Ainsi, même si tout le monde n’a pas besoin d’un avocat spécialisé dans le divorce, il est souvent dans votre intérêt d’en obtenir un bon, en particulier si votre divorce est compliqué, contesté, implique des enfants, que vous avez des actifs importants ou si votre futur ex-conjoint a embauché un avocat de divorce.

Voici quelques raisons qui vont vous pousser à embaucher un avocat en divorce plutôt que de vous représenter à la cour.

Vous ne connaissez pas le droit matrimonial et / ou le tribunal de la famille

Au tribunal, les justiciables non représentés ne bénéficient d’aucun traitement spécial ; les juges appliquent les mêmes normes comme pour l’avocat de l’autre partie. La plupart des juges sont des gens assez patients, mais si vous ne connaissez pas la loi, ou les documents dont vous avez besoin, vous pouvez pousser la patience du juge au-delà du point de rupture. Les avocats spécialisés en droit de la famille, comme SCPA BERAUD – LECAT – BOUCHET, sont des experts pour savoir quoi dire pour que leur cause semble plus raisonnable que la vôtre. Il est donc extrêmement improbable que vous puissiez vous préparer adéquatement à faire face au processus judiciaire et à l’avocat de votre conjoint. Pour aggraver les choses, vous pouvez mettre votre cas en péril en disant ou en faisant une seule chose de mal.

Vous avez besoin de conseils objectifs

Le divorce est une période extrêmement émotionnelle pour les deux conjoints. Vous pouvez ressentir de la tristesse, de la trahison, de la peur, de la dépression, de la rage, de la confusion et de la résignation. Ce niveau d’émotions accrues et le fait que vous ne puissiez pas être objectif à propos de votre cas fausseront votre jugement. Très peu de gens ont eu le temps ou la volonté de surmonter leurs émotions à propos de leur futur ex-conjoint pendant le processus de divorce, ce qui entravera leur capacité à travailler de manière productive avec l’autre partie pour résoudre des questions importantes. Si vous songez à vous représenter, vous devez être conscient que votre état émotionnel peut vous empêcher de prendre des décisions judicieuses pour l’avenir. En tant que tierce partie objective, un avocat de famille peut garder la tête claire et de niveau et se séparer du côté émotionnel de l’affaire afin de travailler à la meilleure résolution pour toutes les personnes impliquées. Tout au long du processus de divorce, un avocat peut vous rappeler de garder vos émotions sous contrôle.

Un mot : paperasse

Passer par un divorce peut donner l’impression d’être enterré vivant sous une montagne de documents à remplir et à déposer auprès du tribunal. Savoir quels formulaires vous aurez besoin pour votre situation peut être difficile, et la collecte de toutes les informations pour les remplir peut être à la fois difficile et fastidieuse. Cependant, la production de documents complets est cruciale : le juge s’appuiera fortement sur vos documents pour décider de l’issue de votre affaire.

Si vous omettez quelque chose par erreur, l’autre partie pourrait vous accuser d’avoir tenté de cacher des informations, ce qui nuirait à votre crédibilité et à votre cas.