Les courtiers d’assurances sont des intermédiaires réglementés et indépendants qui assurent la liaison entre les clients et les compagnies d’assurances. Ils peuvent travailler pour le compte des clients en tant qu’agents, organiser des contrats ou agir en tant que conseillers indépendants qui aident les clients à faire des choix éclairés au mieux de leurs intérêts. Pour cela, ils ont besoin d’une connaissance approfondie de l’assurance et des produits proposés. Les courtiers en assurance diffèrent des agents liés (travaillant pour une seule compagnie d’assurances) car ils proposent des produits de plusieurs assureurs, et à cet égard, doivent rester impartiaux.

Que font les courtiers en assurance concrètement ?

Les courtiers conseillent souvent leurs clients sur les sociétés et les types de couverture les mieux adaptés, ainsi que sur le prix juste. Les cas complexes peuvent impliquer la présentation de rapports aux assureurs, la réalisation d’enquêtes et la négociation de la couverture. Ils conseillent également les clients sur le processus de réclamation et peuvent se spécialiser dans ce travail et devenir des courtiers en réclamations.

Selon la nature de l’entreprise, les courtiers en assurance peuvent également être impliqués dans diverses tâches administratives. Ils pourraient tenir les registres, traiter la correspondance et percevoir les primes. Ils peuvent être impliqués dans l’assurance habitation, le marketing, l’acquisition de nouvelles affaires et la liaison avec des consultants en courtiers d’assurances de diverses compagnies d’assurances.

Les grandes entreprises de courtage comme AVENIR ASSURANCES à La Réunion se spécialisent souvent dans un type d’assurance, comme l’aviation ou la marine. Dans les petites entreprises, les courtiers fournissent des conseils sur tous les types d’assurances. Les courtiers d’AVENIR ASSURANCES traitent avec le marché des assurances de La Réunion et ont l’habitude de faire face aux risques les plus complexes, pouvant impliquer des actifs de plusieurs millions d’euros.

Qu’en est-il de leur environnement de travail ?

Le travail se passe principalement au bureau, mais peut impliquer des déplacements pour rendre visite à des clients. Un permis de conduire est utile. Les courtiers travaillant pour des entreprises ayant des activités à l’étranger peuvent voyager et passer de courtes périodes loin de chez eux.

Qu’est-ce qu’il faut pour devenir un courtier en assurances ?

Pour être un courtier en assurances, vous devez :

– être scrupuleusement honnête et discret, à la fois avec les clients et avec d’autres professionnels

– avoir d’excellentes compétences en communication

– avoir des connaissances en informatique

– être capable de porter une attention particulière aux détails

– être capable de rassembler et d’absorber des informations rapidement

– être à l’aise avec les chiffres afin de comprendre et de travailler avec des statistiques.

Les personnes qui cherchent à devenir un courtier en assurance commencent normalement dans une position junior et progressent progressivement. Les professions de départ peuvent inclure le poste de technicien en assurance, de gestionnaire de compte junior ou de courtier stagiaire.

Les opportunités de carrière en courtage d’assurance

Les firmes de courtage vont de petits employeurs comptant seulement quelques employés à de grands courtiers multinationaux comptant de nombreux employés et ayant plusieurs bureaux à l’étranger. Des opportunités existent dans toutes les régions du pays.

Il existe des possibilités de travail indépendant et un travail à temps partiel est possible.

Une promotion en tant que chef d’équipe, chef de département et éventuellement directeur peut être possible. Les courtiers peuvent travailler dans des domaines connexes, tels que la gestion des risques ou l’ajustement des pertes, la formation ou le marketing dans les grandes organisations de courtage.

Le cursus requis

Pour devenir un courtier en assurances, la base est de posséder un bac+2. Afin de se voir délivrer un certificat de capacité professionnelle, vous devez effectuer, soit un stage de 2 ans dans un cabinet de courtage, soit un stage de 4 ans dans un poste à responsabilité, soit posséder d’autres qualifications en assurance ou en courtage. C’est l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires d’Assurance qui validera la capacité.

Autre alternative, il existe de nombreuses écoles de commerce qui peuvent fournir ce type de cursus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation