En prélude à la canicule qui s’annonce, vous avez prévu très prochainement doter l’intérieur de votre maison d’un climatiseur. Aussi, afin d’assurer vos arrières au moment de l’achat de votre appareil de climatisation, avez-vous décidé de vous informer un tant soit peu sur les garanties du vendeur. C’est une sage décision. Vous trouverez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur ce type de garantie avant d’acheter un climatiseur.

La garantie vendeur : C’est quoi ?

Il est recommandé de se renseigner sur les garanties qu’offre le vendeur de climatiseur avant de faire son achat. C’est un réflexe que vous devez avoir même lorsque vous choisissez de consulter un spécialiste du chauffage.

Le terme « garantie du vendeur » vous est étranger ? Pas de problème. Une garantie vendeur est l’assurance qui est généralement proposée par le commerçant, ou dans certains cas le fabricant, lorsque vous faites l’acquisition de l’un de ses produits, un climatiseur par exemple.

Selon le contrat, cette garantie peut prendre différentes dénominations : garantie contractuelle, garantie constructeur, garantie conventionnelle, garantie commerciale, garantie fabricant, échange à neuf, extension de garantie ou encore garantie 2 ans.

Mais il faut noter que, quel que soit le nom qui lui est attribué, ce type de garantie ne remplace aucunement les garanties légales. Bien au contraire, elle les complète. En effet, souscrire à une garantie vendeur ne vous empêchera ni de bénéficier de la garantie légale de conformité, ni de la garantie légale des vices cachés.

La garantie du vendeur : Est-elle obligatoire ?

Il est important que vous sachiez que la garantie vendeur est tout sauf obligatoire. En effet, le fournisseur ou le fabricant du climatiseur n’est pas tenu de vous proposer une garantie commerciale lors de l’achat de cet appareil. Car, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une garantie facultative.

Par ailleurs, le vendeur est libre de définir comme bon lui semble le contenu de cette extension de garantie, sa durée ainsi que son étendue. Il peut aussi s’engager à rembourser le prix d’achat du climatiseur, à le remplacer ou à le réparer dès que nécessaire. Par contre, il n’a aucune de ces libertés en ce qui concerne les garanties légales. De plus, il est contraint par la loi de les respecter.

La garantie du vendeur, une garantie contractuelle !

La garantie vendeur est toujours contractuelle. Aussi, le professionnel qui vous propose une garantie commerciale doit-il vous fournir un exemplaire du contrat où il est mentionné un certain nombre d’élément notamment le contenu de la garantie, le prix ou la gratuité de la garantie, les modalités de mise en œuvre, la durée et l’étendue territoriale, les coordonnées du vendeur, le rappel de l’obligation du vendeur de respecter les garanties légales et la garantie vendeur, etc.

Avant d’acheter un climatiseur, soyez attentif au contrat de garantie du vendeur

Que la garantie du vendeur soit gratuite ou payante, vous ne devez pas vous empresser de la souscrire. Il est essentiel de vous assurer, avant la signature du contrat, que la garantie vendeur vous apporte effectivement des assurances supplémentaires par rapport à la garantie légale de conformité.

Ceci fait, il vous faudra ensuite vous méfier des clauses restrictives éventuelles qui peuvent limiter l’intérêt de la garantie par rapport à la garantie légale de conformité.

Au cas où un problème surviendrait après l’achat de votre climatiseur, vous pourrez en premier lieu vous référer à la garantie du vendeur. Et si elle ne s’applique ou si elle est moins avantageuse que la garantie légale, vous pourrez alors faire jouer cette dernière, pourvu que vous remplissiez les conditions nécessaires pour en bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation