Rallongement crédit immobilierUn événement totalement imprévu survenu récemment dans votre vie a impacté négativement vos revenus financiers mensuels rendant par la même occasion très difficile le paiement de vos mensualités à la banque ? Votre seule solution : négocier un allongement de la durée de remboursement de votre crédit immobilier en faisant appel à un courtier en crédit immobilier. Cependant, il y a une limite que vous ne devriez pas dépasser. Voici l’essentiel à connaître au sujet de la durée de rallongement maximale de votre crédit immobilier.

Quelles sont les conditions de rallongement d’un crédit immobilier ?

Lorsque vos revenus mensuels baissent, la seule option envisageable qui puisse vous permettre de continuer à rembourser votre organisme prêteur est un rallongement de la durée du crédit immobilier. Mais cette opération est soumise à différentes conditions qui varient généralement d’un établissement bancaire à un autre.

Cela étant, le plus souvent les banques limitent à une fois le nombre de demande de rallongement par an. Aussi, ne permettent-elles tout au plus qu’une prolongation de 2 ou 3 ans. Tout dépend en fait des capacités financières de l’emprunteur. En dehors de cela, les organismes bancaires réduisent de 10 ou 20 % les mensualités de l’emprunteur en se basant bien évidemment sur sa mensualité initiale.

Néanmoins, les établissements bancaires ne permettent pas aux débiteurs de demander un rallongement de crédit immobilier avant le deuxième anniversaire du contrat de prêt. A cela il faut ajouter le fait qu’il vous faudra au moins patienter 12 bons mois avant de pouvoir faire une nouvelle demande d’allongement de prêt immobilier. Mais quoi qu’il en soit, sachez qu’une augmentation de la durée de rallongement crédit immobilier a toujours de lourdes conséquences sur le coût total du crédit contracté.

Quelles sont les conséquences de l’allongement du remboursement d’un crédit immo ?

Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est que prolonger la durée de remboursement de votre crédit immobilier, même si cela fait baisser le montant de vos mensualités, augmente le coût total de votre dette. Et ceci pour deux raisons principales.

  • La première est qu’en optant pour un prêt immobilier à taux fixe, vous vous retrouverez inévitablement avec un taux très élevé à payer.
  • La deuxième raison se rapporte aux intérêts. Plus le remboursement s’éternise, plus vous payez d’intérêts à la banque.

Ces deux éléments combinés font donc monter en flèche le coût général de votre crédit. Ce qui, en définitive, n’arrange que l’organisme prêteur. Vous avez donc intérêt à ne pas en abuser.

Toutefois, en dépit de tout ceci, vous devez savoir que la meilleure durée d’emprunt immobilier est celle là qui permet au débiteur de payer des mensualités entièrement adaptées à son budget mensuel. Mais tout en cherchant à profiter d’une telle durée, vous devez penser à l’avenir.

En effet, lorsque vous contractez des crédits immobiliers sur de longues durées, vous ne devez pas négliger les autres charges qui pourraient s’imposer à vous dans un avenir proche ou lointain. Du coup, cela risque de ne pas vous servir si vous vous endettez aujourd’hui au maximum de votre capacité d’emprunt sur plus de 20 ans. Vous risquez de vous retrouver dans l’impossibilité d’assurer les nouvelles charges éventuelles comme la venue au monde d’un enfant ou les frais d’écolage de ce dernier. Et puisque vous avez déjà atteint votre capacité maximale d’emprunt, vous ne pourrez plus bénéficier de nouveaux prêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation