Réclamation de blessures corporelles : comment gérer soi-même ?

Réclamation de blessures corporelles : comment gérer soi-même ?

12 novembre 2018 1 Par Manaicha

Avec une connaissance de base de la procédure de réclamation d’accident, un peu d’organisation et de patience, tout le monde peut traiter une réclamation pour dommages corporels sans avocat.

En général, si les préjudices sont mineurs et si on dispose des informations utiles, nous pourrions même arriver à obtenir une indemnisation plus importante.

Bien entendu, il peut arriver que les services d’un avocat soient utiles, voire nécessaires, en particulier dans des situations impliquant des blessures graves et compliquées. Mais si vous n’êtes pas gravement blessé et si les dommages matériels sont minimes, il peut être judicieux de vous représenter vous-même.

Examinons pourquoi le traitement de votre réclamation par vous-même peut avoir un sens.

Le processus de réclamation est simple

Malgré ce que le secteur de l’assurance et certains avocats aimeraient que vous pensiez, régler une réclamation pour dommages corporels peut être assez simple. Vous n’avez pas besoin de connaître le langage technique et les règles juridiques complexes. Votre indemnisation ne dépend souvent que de l’observation rationnelle du cas (responsabilité directe, gravité des blessures, ampleur des dégâts…).

Le système de compensation est structuré

Un certain nombre de facteurs (type d’accident, blessures, coûts médicaux…) entrent en ligne de compte pour déterminer le montant d’une réclamation. Le montant qu’une société d’assurance sera disposée à payer tombe généralement dans une fourchette assez étroite, même si un avocat vous vient en aide.

Vous connaissez votre situation

Vous êtes le mieux placé pour parler de votre accident et vous saurez mieux évaluer les préjudices causés. De plus, si vous êtes victime d’une lésion corporelle, cela peut vous marquer à vie. Habituellement, ce sont les choses les plus importantes à comprendre lorsqu’on réclame une indemnisation pour dommages corporels. Forts de ces connaissances et de votre vécu, vous pouvez aisément déterminer ce dont vous avez besoin pour vous rétablir. Ainsi, il ne sera pas nécessaire de dépenser pour recruter un expert pour évaluer votre cas.

Vous pouvez économiser de l’argent sur les frais juridiques

Sauf dans les situations graves où il faut faire appel à un avocat, un expert ne peut généralement négocier pour vous que 10 à 25 % de plus que ce que vous pouvez obtenir pour vous-même, une fois que vous avez compris le processus. Mais un avocat prendra entre 30 et 40 % de votre recouvrement à titre de frais et vous facturera en outre le coût des services administratifs.

Soustrayez les honoraires et les frais d’avocats du montant que vous allez obtenir et vous verrez à quel point vous pouvez faire mieux vous-même.