Un grand nombre de personnes ont collé une certaine étiquette aux huissiers en raison des points négatifs associés à ce métier. Il n’est pas toujours aisé de se faire aimer de tous, plus particulièrement lorsque le métier exercé est celui-là. Cependant, ce travail est noble et fait profiter de divers avantages. Voulez-vous en savoir plus sur ce métier emblématique ? Cap sur les différents points à connaître sur le poste d’un huissier de justice !

Les études et formations d’un huissier

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser qu’un huissier doit avoir un casier judiciaire vide. Il ne doit pas avoir subi une condamnation pénale, ou disciplinaire, et encore moins de faillites personnelles. C’est l’un des premiers points à prendre en compte avant de se lancer dans ce corps de métier.

Par ailleurs, pour exercer cette profession, il faut avoir fait des études en droit. Généralement, vous devez être titulaire d’un bac + 4 (Master 1) en droit ou sciences juridiques. C’est le pré requis pour ce type de métier. Cependant, les professionnels du droit recommandent soit d’avoir un bac + 5 (Master 2), soit de suivre une formation à l’ENP (école nationale de procédure).

Il convient de notifier que lorsque vous décidez d’avoir un Master, il est plus judicieux de vous spécialiser en procédure civile et voies d’exécution.

Outre ces diplômes, un huissier doit aussi suivre des formations comme des stages chez les huissiers de justice pour découvrir les réalités du terrain. Ce n’est qu’après ce stage qu’un examen professionnel viendra confirmer la qualité d’huissier de justice.

Le rôle ou les missions d’un huissier

En tant qu’officier ministériel, le principal rôle d’un huissier est d’ordre public. Grâce à sa nomination par le ministère de justice, ce dernier a pour rôle les assignations et les significations de jugement. Ces rôles sont fractionnés en missions pour lui permettre de faire plus aisément son travail.

Ainsi, cet homme de loi doit informer les justiciables. Il est question pour lui d’avertir les personnes contre qui une action en justice est intentée de l’existence de cette action. Il doit donc leur remettre des convocations ou des citations à comparaitre devant un tribunal. Cette mission ne s’arrête pas là, car une fois que le juge a délibéré, l’huissier est aussi tenu de communiquer la décision prise aux différents intéressés.

Outre cette mission, l’huissier doit aussi s’assurer que les jugements rendus soient appliqués par les mis en cause. Il doit procéder au recouvrement des créances, et trouver des solutions en cas de difficulté.

Par ailleurs, un huissier de justice doit pouvoir établir des constats de faits (troubles du voisinage, abandon de poste, ou vice caché d’un produit), et éventuellement, organiser des ventes aux enchères en cas de recouvrement fiscal.

Les compétences ou qualités du huissier

Les huissiers doivent avoir la compétence nécessaire pour la rédaction des actes juridiques qui entrent dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions. Par ailleurs, ils doivent aussi servir de conseiller aux usagers.

En termes de qualités, ce dernier doit être très flexible et pragmatique. Il doit pouvoir s’adapter à toutes les situations et faire preuve d’un grand sens pratique. De plus, il doit pouvoir se rendre disponible. La disponibilité est une qualité cruciale de l’huissier, car le métier de celui-ci exige des déplacements fréquents.

Il est tenu d’avoir un bon sens relationnel et s’exprimer aisément. Il doit également être diplomate et savoir écouter. C’est un homme de raison qui doit avoir un esprit d’analyse et savoir résoudre des situations conflictuelles avec tact.

Le salaire d’un huissier

La rémunération d’un huissier prend en compte plusieurs aspects. Étant donné son métier si particulier, ce dernier est payé en prenant en compte divers éléments :

  • les émoluments (actes établis, droits fixes, droits proportionnels),
  • les honoraires,
  • les débours (remboursement de quelques sommes), et
  • les frais de déplacement.

Cependant, pour un huissier débutant, le salaire est d’environ 9 000 euros par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation