De nos jours, les personnes à mobilité réduite peuvent bénéficier de différentes sortes d’aides. En effet, qu’il s’agisse d’un adulte ou d’une enfant, une personne handicapée peut bénéficier des aides pour subvenir à ses besoins. Quelles aides peuvent bénéficier une personne handicapée ? Découvrez les différentes aides dont les personnes à mobilité réduite peuvent bénéficier.

PCH : Prestation de Compensation du Handicap

Généralement, les personnes handicapées bénéficient de plusieurs aides comme le droit médical, la prestation de compensation du handicap et pleins d’autres aides. En effet, si vous êtes une personne handicapée, vous pouvez par exemple bénéficier du PCH.

Il faut noter que La Prestation de Compensation du Handicap s’adresse surtout aux personnes à mobilité réduite de moins de 60 ans. C’est une prestation que vous pouvez utiliser pour compenser les conséquences de votre handicap et faire face à un certain nombre de dépenses.

Avec cette aide, vous allez bénéficier des aides humaines, les aides à l’aménagement du domicile, les aides spécifiques ou exceptionnelles, les aides techniques ou les aides au transport. Toutefois, vous devez nécessairement connaître les démarches à suivre pour bénéficier de cette aide. La personne à mobilité réduite doit se trouver dans l’une de ces situations suivante :

Difficulté absolue à réaliser une activité

Avant qu’une personne ne bénéficie de la Prestation de Compensation du Handicap, cette personne doit avoir des difficultés à faire certaines activités. La personne ne doit pas être en mesure par exemple de s’occuper de lui-même, faire des tâches ménagères ou se déplacer quand il le veut. Ces genres de personnes peuvent bénéficier du PCH.

Être confronté à une difficulté grave

Pour bénéficier du PCH, la personne handicapée doit être confrontée à une grave difficulté pour ne pas être en mesure de faire au moins deux activités de jeune. Si cette personne à plus de 60 ans, tout en ayant par exemple le loyer impayé il ne serait pas en mesure de travailler. Dès lors, elle peut dans ce cas bénéficier du PCH.

AAH : Allocation aux Adultes Handicapés

L’Allocation aux Adultes Handicapés encore appelé AAH est un revenu minimum qui est  destiné aux personnes à mobilité réduite de plus de 20 ans. En effet, cette allocation est attribuée sous certaines conditions liées essentiellement à :

  •         L’incapacité de la personne ;
  •         L’âge de la personne ;
  •         La résidence de la personne et ses ressources.

Il faut noter que cette aide financière est versée généralement par la CAF ou la MSA. Durant l’année 2021 par exemple, le montant maximal de l’Allocation aux Adultes Handicapés s’était élevé jusqu’à 903,60 euros par mois. D’une manière ou d’une autre, pour bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), suivez nos astuces sur cette aide.

AJPP : Allocation journalière de présence parentale

L’Allocation journalière de présence parentale vous permet notamment de rester auprès de votre enfant handicapé. Il est important de notifier que le principe de cette aide est très simple. Vous serez en tant que parents dédommagés pour chaque jour de congé pris si votre enfant est accidenté, handicapé ou malade.

Vous devez savoir que vous allez bénéficier de cette aide si vous avez dû interrompre votre activité pour rester auprès de votre enfant souffrant. Si vous êtes dans le cas, l’Allocation Journalière de Présence Parentale vous sera  attribuée pour chaque jour de congé pris.

Au cas où vous seriez pénalisé pour avoir manqué vos activités, vous pouvez toutefois demander des aides juridiques pour régulariser votre situation.

Avec l’appui de LARIE SANDRINE vous pourrez bénéficier sans aucun problème d’une Allocation journalière de présence parentale si vous remplissez tous les critères. Toutefois, essayer de connaître à combien s’élève l’AJPP, quand et qui peut la demander avant d’espérer une telle allocation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation