Dans quels cas faut-il faire appel à un conseiller juridique ?

Dans quels cas faut-il faire appel à un conseiller juridique ?

3 juin 2019 0 Par Manaicha

Étant donné la complexité des démarches juridiques, il est conseillé de faire appel à un conseiller. Son savoir-faire et son expérience vous seront utiles, que vous soyez un particulier, un organisme public, une collectivité ou une société.

Le conseiller juridique

Comme l’indique son nom, cet expert donne des conseils à ses clients afin qu’ils restent dans la légalité aux yeux de la justice. Il se peut aussi qu’il les aide à faire valoir leurs droits. D’une manière générale, le conseiller juridique est une sorte d’accompagnateur. Il a également le rôle de régler les contentieux de ses clients et de veiller aux intérêts de chacun d’eux.

Pour résumer, voici les 3 grandes lignes des tâches du conseiller juridique. En premier lieu, il établit les consultations financières et commerciales. En deuxième lieu, il rédige les actes. En dernier lieu, il signe les documents et règle les affaires à la place de son client. Pour que cette dernière opération soit réalisable, il faut au préalable avoir un mandat provenant du client.

Afin d’être à jour, il est du devoir du conseiller juridique de faire une veille minutieuse de l’évolution des textes de loi. Par ailleurs, il est important de ne pas confondre le rôle de cet expert et celui d’un juriste d’entreprise.

Quels sont les honoraires d’un conseiller juridique ?

Lorsque le conseiller juridique offre ses services à un client donné, ses conseils doivent être orientés et personnalisés. Il est de son devoir de fournir des éléments concrets à chaque étape de la démarche afin de vous aider à prendre la meilleure décision. De ce fait, il engage une grande responsabilité dans l’affaire en cours. Ce qui n’est pas le cas du juriste qui travaille au sein d’une société.

Ces dernières années, le nombre d’aides juridiques ne cesse d’accroître sur Internet. L’arrivée de ces experts virtuels a considérablement bouleversé les tarifs du marché. Pour éviter les mauvaises surprises au moment de payer la facture, il est préconisé de bien se focaliser sur les 3 points suivants :

-Quel type de service le conseiller juridique propose-t-il ?

-Quelles sont les prestations incluses dans le tarif annoncé ?

-Quelles sont les qualifications de cet expert ? S’agit-il d’un véritable avocat ? A-t-il eu son diplôme ?). Il n’est pas rare de se retrouver face à des arnaqueurs.

Dans la majeure partie des cas, le prix d’une aide juridique physique est défini en fonction d’un taux horaire. Ce dernier est multiplié au nombre d’heures que le conseiller a passé sur votre dossier. Ainsi, il est primordial de se renseigner sur la tarification horaire de ce spécialiste. Il peut varier entre 100 et 1 000 €. Néanmoins, les honoraires des conseillers juridiques avoisinent les 150 €. Sur le Net, il est possible de trouver des tarifs allant jusqu’à 50 € ou 40 €, pour des consultations en ligne de manière ponctuelle. N’hésitez pas à contacter le notaire et conseiller juridique Me Richard Lupien.

 

Où trouver une aide gratuite ?

Étant donné que la justice doit être accessible à tout le monde, vous pouvez avoir une aide juridique gratuite, via un système de permanences organisées. Pour ce faire, il faudra vous rendre auprès d’une maison de justice et de droit. Vous avez aussi la possibilité de consulter les centres d’informations pour le droit des familles. Enfin, vous pouvez passer par les centres départementaux d’accès au droit. N’oubliez pas les tribunaux d’instance, les mairies et les tribunaux de grande instance.

Il n’est pas rare que l’ordre des avocats s’organise pour prendre part au système de permanence. Récemment, même les assureurs proposent des conseils juridiques à leur client.