Il n’est pas facile de trouver le bon avocat. Celui que vous avez engagé pour rédiger votre testament n’est probablement pas celui qui devrait vous aider à poursuivre votre votre ex-conjoint pour non paiement de pension alimentaire. Aucun avocat ne convient à toutes les affaires ou à tous les clients. Voici quelques éléments importants à prendre en compte lorsque vous choisissez le vôtre.

Expérience

Beaucoup de nouveaux avocats sont brillants et talentueux et auront une carrière réussie. Lorsque les nouveaux avocats s’occupent de litiges, ils commencent généralement par des affaires simples et de petite taille, souvent sous la supervision d’un autre plus expérimenté. Une fois qu’ils ont acquis de l’expérience, ils commencent à travailler sur des affaires plus complexes.

L’expérience est le meilleur professeur. Comme tout le monde, les avocats apprennent de leurs erreurs. On peut s’attendre à ce que les avocats expérimentés fassent peu d’erreurs, car ils ont appris à les éviter.

L’expérience permet aux avocats d’acquérir de nouvelles compétences comme :

  • la négociation avec un avocat expérimenté ou un expert en assurances

  • l’évaluation d’une affaire en vue d’un règlement

  • le contre-interrogatoire de témoins

  • la présentation d’arguments efficaces aux jurys

Expertise

Les avocats généralistes ont tendance à faire un peu de tout. Ils créent des petites entreprises, ils homologuent des successions, ils rédigent des contrats… Ils s’occupent peut-être d’une affaire d’accident de voiture occasionnel impliquant des blessures mineures. Les avocats généralistes qui exercent dans une douzaine de domaines du droit ou plus répondent à un besoin dans les petites communautés qui ne contiennent pas de cabinets plus spécialisés.

Toutefois, lorsque les affaires exigent un niveau d’expertise plus élevé, les avocats généralistes renvoient généralement les affaires à leurs confrères qui interviennent sur un domaine bien déterminé. Un tel professionnel a la possibilité de développer des connaissances et des compétences que les avocats généralistes n’ont pas forcément la possibilité d’acquérir.

Ces types d’avocats spécialisés appartiennent généralement à des associations professionnelles qui traitent d’un domaine juridique spécifique. En général, ils adhèrent à des organisations qui se consacrent à des domaines spécifiques du droit.

Réputation

Les avocats sont jugés par leurs clients, par des juges et par leurs pairs. Au fil du temps, ils se forgent une réputation. Une façon de connaître la réputation d’un avocat est de demander à des amis quels sont les professionnels auxquels ils ont fait appel dans des affaires similaires à la vôtre. Sont-ils satisfaits de la représentation qu’ils ont reçue ? Si vos amis en font l’éloge, il peut être utile de prendre rendez-vous pour discuter de votre affaire avec lui.

Si un avocat vous représente dans une affaire sans rapport avec la vôtre, vous pouvez lui demander de vous recommander. Par exemple, celui qui a rédigé votre testament ou qui s’est occupé de votre divorce ne s’occupera peut-être pas des affaires de dommages corporels, mais il pourra certainement vous recommander des confrères plus expérimentés.

Communication

Les clients passent beaucoup de temps avec l’avocat qu’ils engagent. Si une affaire va jusqu’au procès, Les deux parties passeront des heures ensemble pour le préparer. Aucun client ne souhaite passer autant de temps avec une personne qu’il n’apprécie pas.

Les clients et les avocats doivent communiquer efficacement entre eux et se respecter mutuellement. Les avocats sont tenus de comprendre les objectifs d’un client et ce dernier doit savoir que ce professionnel est là pour les aider à tous les niveaux.

La communication, le respect et la compréhension font tous partie des rapports que les clients doivent établir avec leurs avocats. Ces facteurs leur permettront de mener à bien leurs missions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation