La procédure de divorce est une étape complexe et également une décision difficile à prendre, peu importe la raison. La durée de la démarche dépend généralement du type de divorce. Mais plus la constitution de dossier est rapide, moins longue sera la procédure. Contrairement au divorce par consentement, qui est la plus pratiquée en France, la procédure de divorce pour faute s’avère beaucoup plus longue. Il faudra même compter 1 an à 3 ans de procédure après le dépôt du dossier. Comme tous les autres types de divorce, il est aussi impératif de recourir à un avocat spécialisé en divorce pour faute.

Pour quelles raisons contacter un avocat spécialiste ?

La procédure de divorce pour faute est une étape à la fois longue et complexe. Le premier réflexe pour les deux époux est de faire appel à un avocat pour gérer l’affaire. Il faut un avocat expérimenté dans le domaine du divorce et de droit de la famille comme celui du Lexvox avocat divorce pour faute. Il arrive souvent face à une situation donné comme le divorce qu’on ne soit pas professionnel du droit et qu’on ne connaît pas la conduite à adopter. C’est exactement dans cette situation que l’accompagnement d’un avocat est nécessaire. Le fait de solliciter de service de cet expert en droit présente une multitude d’avantages pour les époux. Le premier atout bénéfique est de prendre contact avec un cabinet d’avocat est de bénéficier d’un avocat bien formé sur le droit de divorce, un vrai expert dont la spécialité est de résoudre le litige.

L’avocat spécialisé en divorce pour faute maîtrise parfaitement toutes les spécificités liées à la démarche puis conseille son client et l’assiste en matière juridique. Ce professionnel du droit peut orienter son client dans son démarche, vérifier l’authenticité d’un document afin de représenter ce dernier et le défendre devant le juge. Il maîtrise également les voies de recours grâce à son expérience. Par ailleurs, il s’agit d’une personne qui sait garder les secrets, ce qui permet au client de raconter son problème sans crainte.

Focus sur les fautes qui occasionnent un divorce

Selon le Code civil, le divorce pour faute suppose la présence des faits constitutifs d’une violation chronique et répétée des devoirs et obligations du mariage qui rendent intolérable la vie commune de deux époux. Parmi ces devoirs et obligations, on peut citer par exemple l’obligation de participer aux charges, le devoir de respect, d’assistance ou encore de cohabitation. Le non-respect de l’un de ces devoirs peut engendrer une demande de divorce. L’adultère n’est pas considéré comme une faute, sauf en cas de répétition. En général, la plupart des fautes prennent une forme de violence conjugale subie par un des époux. L’abandon du foyer conjugal et le gaspillage des ressources financières et patrimoniales du couple constitue également un motif de demande de divorce pour faute. Dans tous les cas, il est nécessaire de savoir que les actes qui constituent des fautes doivent être justifiés par la victime afin que la procédure puisse aboutir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation