À la suite de la perte d’un membre de la famille, il est important de se débarrasser des affaires du défunt. Cette étape très douloureuse mais nécessaire est généralement appelée débarras de succession. Le débarras de succession peut être réalisé par la famille du défunt ou une entreprise spécialisée. Voici en quelques lignes la procédure à suivre pour réaliser un débarras de succession.

Réaliser l’inventaire du patrimoine successoral

Considéré comme une étape importante de la mise en œuvre d’une procédure d’héritage, le débarras de succession se réalise dès les premiers jours après la mort du parent. Il se réalise en plusieurs étapes dont la première est l’inventaire du patrimoine laissé par le défunt.

Pourquoi réaliser l’inventaire du patrimoine successoral ?

C’est une étape très importante qui permet aux héritiers de ne pas jeter des affaires de valeur. L’inventaire permet de disposer d’une vue globale des affaires du parent perdu. En plus de cela, l’inventaire permet de connaître la valeur de tous les biens du défunt. Il permet également d’éviter les conflits ultérieurs et d’éviter la taxe de 5% sur le forfait immobilier.

Inventaire du patrimoine : comment s’y prendre ?

L’inventaire peut être réalisé par la famille du défunt ou par un professionnel spécialisé. Si la famille décide de confier le processus du débarras successoral à un professionnel, elle peut le contacter via un notaire. Après la prise de contact, le professionnel se déplacera gratuitement sur place pour produire un devis de son intervention.

Dès qu’un accord est trouvé, le débarras se réalise en quelques jours seulement. Cela peut se faire en présence ou non de ceux qui détiennent le droit de succession. Une fois l’inventaire réalisé, une copie du rapport est transmise au notaire et une à la famille du défunt.

Sélection rigoureuse des affaires du défunt

Une fois l’inventaire établi, l’étape qui doit suivre est celle du tri des effets du défunt. Pour cette étape, il est important de prendre en compte l’avis de tous les héritiers.

Le tri des meubles

Pour la sélection des affaires, la première chose à faire est le tri des meubles. Il faut séparer les meubles qui sont encore en forme de ceux qui ne sont plus récupérables. Pour ce qui est des meubles en forme, ils doivent être démontés pour être facilement transportés.

Le démontage doit être réalisé de manière à ne causer aucun dommage irréversible et ainsi, à ne causer aucun litige successoral. Pour cela, il doit être réalisé avec les outils adéquats et recommandés.

Le tri des autres biens

Après les meubles, il faut passer au tri des autres biens du défunt. Il faut les séparer en trois catégories que sont :

–         Les biens usés ;

–         Les biens utilisables ;

–         Les biens fragiles.

Pour ce qui est des biens fragiles, ils doivent être traités avec une grande précaution. Il faut les emballer et les placer dans des cartons. Il est conseillé d’utiliser des cartons de déménagement fabriqués pour cette occasion. Après avoir emballé les biens fragiles, il faut les entreposer dans un lieu sécurisé avec les meilleures conditions climatiques.

Gestion des biens du défunt

Dans le processus du débarras de succession, la dernière étape est la gestion des biens du défunt. Il est question ici de partager entre les héritiers les différents biens du défunt. Cela peut se faire suivant un testament laissé par le défunt parent afin d’éviter un litige successoral. Au cas contraire, cela peut se faire suivant les lois religieuses ou autres.

Pour l’évacuation des objets inutiles, la plupart du temps, ils vont dans une poubelle ou une décharge d’ordure. Si les objets ont toujours une valeur mais sont inutiles aux héritiers, ils peuvent être donnés aux associations caritatives. Il est conseillé de confier cette étape à un professionnel à l’instar de Débarras Cave – Créteil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation