Dans nos opérations administratives, il arrive parfois qu’il nous soit exigé une traduction assermentée de nos documents. Cette traduction ne doit pas être confiée à n’importe qui en raison de ce qu’elle représente pour notre profil. Ainsi, quand faut-il avoir recours à une traduction assermentée ? À qui faut-il s’adresser ? Découvrez dans les lignes suivantes les différents renseignements sur le sujet.

Que faut-il comprendre par traduction assermentée ?

Une traduction assermentée s’oppose à une traduction normale, ordinaire. Pour ce faire, il faut forcément faire appel à un traducteur professionnel. C’est un processus au cours duquel le traducteur professionnel transcrit dans une autre langue certains documents légaux. En effet, la traduction assermentée est vue comme la plus fiable puisqu’elle est réalisée dans des normes juridiques. Les traducteurs ont prêté serment et ne risquent pas de prendre le travail à la légère. C’est pourquoi certaines entités n’acceptent que ce genre de traduction dans l’établissement des dossiers.

Quels sont les documents qui nécessitent une traduction assermentée ?

Il est recommandé de procéder à une traduction assermentée pour les documents ayant une certaine valeur et qui peuvent être présentés dans un tribunal ou une administration. On parlera ainsi des actes d’état civil comme l’extrait de naissance, le certificat de mariage, le certificat de décès, le relevé de notes (pour des bourses étrangères), les diplômes, les attestations et bien d’autres.

Toutefois, il est bien possible de procéder à la traduction assermentée de tout document susceptible de servir à une certaine occasion. La traduction assermentée rend compte favorablement du contenu d’un document. Il n’est donc pas évident de limiter son champ d’application à un nombre donné de documents. En termes clairs, tout type de documents peut faire l’objet d’une traduction assermentée.

Comment reconnaître une traduction assermentée ?

Il faut bien rester sur vos gardes. Il existe des individus de mauvaise foi qui usurpent les identités et qui commercialisent du faux. Il y a en effet un certain nombre de critères sur lesquels il faut se baser pour bien identifier une traduction assermentée. Il s’agit entre autres de :

L’apposition de cachet et autres référentiels

Une traduction assermentée doit indubitablement comporter une signature et un cachet du traducteur. Les noms et prénoms de l’exécuteur ainsi que les langues pour lesquelles il est assermenté doivent être bien mentionnés. Aussi, la langue d’origine du document doit être énoncée.

La présence de la mention de conformité du document

Un traducteur assermenté ne travaille en général qu’avec des documents originaux. Ainsi, à la fin de son travail, il doit mentionner la phrase fétiche : « traduction certifiée conforme à l’original ». C’est un gage visant à conférer au document un caractère unique, fiable. Ce faisant, il pourra servir facilement et valoir ce que de droit.

La précision effective de la fin du document

Quand on est en face d’une traduction assermentée, on n’a pas du mal à identifier là où le travail du professionnel agrégé s’est arrêté. Cette mesure permet de lutter contre toute fraude et falsification.

Le respect de la mise en forme et de la présentation de l’archétype

Dans l’élaboration de la traduction, le professionnel doit respecter dans la mesure du possible la disposition du document original. À l’issue de son travail, on doit véritablement avoir l’impression d’être en possession du document original, mais cette fois-ci, dans une langue différente.

Quand faut-il avoir recours à une traduction assermentée ?

Une traduction assermentée est recommandée pour tous les usages. Elle sert à garantir l’authenticité d’un document donné. On peut donc l’envisager à toute occasion nécessaire. De façon générale, on a le plus souvent recours à cette réalisation dans :

Les situations d’ordre administratif

On y met toutes les opérations relatives à une entité. On parlera par exemple des tribunaux, des ambassades, des entreprises et bien d’autres.

Les situations d’ordre scolaire

On peut également envisager une traduction assermentée pour postuler à une bourse d’études extérieure ou pour toute autre offre éducative.

Les contrats d’affaires

D’aucuns ont recours à la traduction assermentée de leurs contrats d’affaires afin de prévenir les litiges et toute autre situation déconcertante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation