Vous vous demandez comment vivre et travailler en France ? Certaines nationalités exigent un visa de travail pour pouvoir exercer légalement. Il existe différents types de permis de travail, ainsi que des exemptions, en fonction de votre situation professionnelle.

Le permis de travail français est étroitement lié à votre statut de résident et, dans la plupart des cas, un emploi devra être sécurisé avant que vous puissiez demander un permis pour déménager en France.

Faut-il un visa pour travailler en France ?

Si vous êtes originaire de l’Union Européenne ou de la Suisse, vous êtes libre de travailler en France sans permis de travail. Si vous venez en France avec un membre de votre famille, qui détient un permis pour certains types de travail hautement qualifié, vous pourrez exercer librement.

En revanche, pour la plupart, ils devront obtenir une autorisation spécifique. Ils en auront besoin avant de pouvoir demander un visa ou un titre de séjour. C’est une procédure organisée par un employeur éventuel. Vous aurez besoin d’un employeur pour demander l’autorisation de travailler. Vous devez donc tout d’abord trouver un emploi.

Pour une durée de travail de moins de 90 jours

Si vous travaillez en France pendant moins de 90 jours, vous avez besoin de votre employeur pour obtenir un permis de travail temporaire, approuvé par le Ministère du Travail, la DIRRECTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence et du Travail et de l’Emploi), ou par une convention d’accueil estampillée par la préfecture (cas des chercheurs et des enseignants). Cette autorisation est ensuite envoyée à l’ambassade ou au consulat de France de votre pays d’origine où vous pourrez faire une demande de visa.

Pour une durée de travail excédant 90 jours

Pour un travail qui dépasse plus de 3 mois d’exercice, vous êtes dans l’obligation de demander un visa de travail de longue durée, qui fait également office de titre de séjour. Votre employeur doit rédiger un contrat de travail et l’envoyer à la direction locale du Ministère du Travail français.

Si des membres de votre famille viennent avec vous, l’employeur devra alors entamer la procédure « d’accompagnement des membres de la famille » en même temps. Si la DIRRECTE n’approuve le contrat, il est envoyé à l’Office français de l’immigration de l’intégration (OFII).

Une fois que l’OFII aura approuvé le contrat, celui-ci sera envoyé directement à l’ambassade ou au consulat de France de votre pays d’origine, chargé de délivrer un permis de travail pour les ressortissants de pays tiers. Vous serez alors invités à prendre rendez-vous en personne à l’ambassade ou au consulat. Vous devrez apporter votre passeport, un formulaire de demande dûment rempli et tout autre document requis par le type de travail pour lequel vous postulez.

Une fois sur le territoire français, vous êtes tenu de vous inscrire auprès de l’OFII.

One Thought on “Généralités sur le visa de travail en France

  1. Pingback: La réforme du plan de santé français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation