Le droit est divisé en plusieurs branches : droit fiscal, pénal, immobilier, commercial, etc. Spécialistes du droit, les avocats sont censés maîtriser les généralités de toutes ces catégories. Cependant, certains d’entre eux se spécialisent dans un seul domaine afin d’avoir une meilleure visibilité auprès des clients. Dans cet article, nous allons voir particulièrement le métier d’avocat en droit immobilier. Vous en avez déjà entendu parler ? Quelles sont ses missions et quand faut-il le consulter ?

Un homme de loi compétent dans un domaine précis

Avant tout, il faut savoir que le droit immobilier est un domaine très complexe, avec plusieurs spécificités. Il est ainsi difficile à appréhender pour un juriste sans expérience en la matière. L’assistance et les conseils d’un spécialiste du droit immobilier sont des atouts non-négligeables. En effet, cela permet d’éviter les arnaques juridiques en matière de transaction immobilière : vente, achat et location. Le domaine immobilier est soumis à des règles juridiques qui justifient le prestataire ayant des avantages à défendre (locataire ou propriétaire). D’où la nécessité de consulter un avocat spécialisé pour vous informer ce que vous devrez faire en cas de désaccord.

Sa vraie mission

Un avocat en droit immobilier contrôle qu’une convention respecte les règlements en matière de droit des biens dédiés aux biens immobiliers. En effet, les services d’un avocat sont indispensables notamment pour la rédaction des actes de disposition ou d’acquisition d’un bien immobilier, selon les règles imposées par l’État. Cependant, il peut également aider à obtenir un permis de construire ou à créer un SCI (Société Civile Immobilière), en toute légalité.

Le bon conseiller des propriétaires

Si vous êtes propriétaire, un avocat en droit immobilier vous aidera à gérer des locataires mauvais payeurs et donc, à recouvrir vos loyers. Si un locataire refuse de dédommager des dégâts qu’il aurait causés dans votre logement, cet expert peut également intervenir. Il vous conseillera sur les démarches à suivre et vous accompagnera des procédures judiciaires. Un avocat en droit immobilier peut aussi vous aider à rédiger ou modifier les baux qui vous unissent à votre locataire.

Un allié de confiance pour défendre vos intérêts devant la justice

Les contentieux concernant les biens immobiliers sont des problèmes juridiques difficiles à résoudre. Il est, par conséquent, très facile de se faire escroquer, sans l’assistance d’un avocat en droit immobilier. Ce spécialiste du droit peut défendre son client en cas de litige et utiliser ses expériences pour obtenir un gain de cause. Il est également en charge de la négociation avec l’autre parti pour trouver une issue qui puisse satisfaire les belligérants. Il est évident qu’une personne qui ne connaît rien en droit immobilier se démoralisera vite et risque de vouloir brader ses biens pour rien. C’est pourquoi, il est préconisé de se rapprocher le plus rapidement possible d’un avocat spécialisé en droit immobilier en cas de contentieux. En mettant votre dossier est entre ses mains expertes, vous aurez plus de chance d’obtenir gain de cause est élevée. Outre des conseils avisés, il vous procurera une assistance juridique intégrale.

L’avocat qu’il vous faut

En cas de litige lié au droit immobilier, il vaut mieux consulter un spécialiste en la matière. Par ailleurs, un avocat vous informe sur vos droits par rapport à la situation à laquelle vous êtes confronté. Le cabinet RÉAL BEAUVAIS AVOCAT à Laval vous ouvre ses portes et est prêt à répondre à toutes vos questions. Ayant plus de 30 ans d’expérience dans ce domaine, Maître Réal Beauvais dispose de connaissances approfondies en matière de droit de la construction, de vente immobilière et de droit du bail d’habitation. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous pour une première consultation.

Un bilan a démontré que chaque année, plus de 225 000 femmes sont victimes de violence conjugale. En 2017, 109 d’entre elles ont même péri sous les coups de leur compagnon. Par amour, par conviction ou par peur, beaucoup de femmes préfèrent se taire et laisser l’affaire sans suite. Pourtant, il existe une loi qui protège les conjointes et les enfants victimes de violence et qui sanctionne les auteurs. Quelles sont les solutions proposées par les avocats ? Quelles sont les mesures à prendre ? Focus sur cet acte barbare, trop souvent impuni par la justice.

Quand parle-t-on de violences conjugales ?

La violence conjugale est un acte interdit et puni par la loi pénale, que le couple soit marié, en situation de concubinage ou lié par un PACS. On parle de violences, lorsqu’un partenaire exerce à l’encontre de son conjoint, des comportements agressifs et violents. Ceux-ci peuvent se présenter sous différentes formes : verbale (insultes, menaces, chantage…), psychologique (dénigrement, mépris, harcèlement…), sexuelle (viol, sexualité forcée…) et la plus courante, la violence physique (coups, gifles, blessures, sévices corporels…).

À quel moment faut-il avoir recours à un avocat ?

Il n’est pas normal qu’une femme ait peur lorsqu’elle est en présence de son mari. Si vous vous sentez en danger, sachez qu’il est temps de prendre des mesures. En cas de violences répétées, un dépôt de plainte s’avérera nécessaire. Bien entendu, cette procédure entraînera un jugement devant le Tribunal correctionnel.

Le silence est la raison pour laquelle de nombreuses femmes meurent chaque année. La porte fermée, personne ne voit ni ne sait ce qu’elles endurent. La victime a peur, a honte et n’en parle que lorsque ses enfants sont menacés. Le divorce et la séparation sont alors les seules solutions pour elles de révéler leur souffrance.

Sortir de l’ombre :

Le plus difficile est d’apporter les preuves de violences subies. Pour convaincre le Juge, la victime doit réunir toutes les pièces justificatives : mains courantes, dépôts de plaintes, certificats médicaux, attestations de témoins, etc. En cas de divorce, sachez que les enfants ne peuvent aucun cas témoigner, que ce soit pour ou contre l’un de leurs parents, notamment pour accréditer les accusations invoquées par l’un des époux. Notez également qu’il existe un risque élevé de rejet de plainte si la victime tarde à saisir la juridiction.

Rôle de l’avocat en droit de la famille : aide juridictionnelle

Beaucoup de cas de violences conjugales échappent à la justice parce que les dépôts de plainte sont rares. Et pour cause : les victimes ont toujours du mal à se faire entendre.

En 2010, la loi autorise toutes personnes victimes de violences conjugales (mariée ou non), à saisir un Juge pour obtenir une ordonnance de protection. En tant que spécialistes, les avocats en droit de la famille accompagnent ces femmes par leurs capacités d’écoute et de conseils. Des mesures de protection immédiates seront ainsi prises par le Juge pénal : éloignement du conjoint violent du domicile conjugal, interdiction de l’auteur d’entrer en contact avec son épouse et ses enfants (de quelque manière que ce soit), interdiction de sortie du territoire de l’enfant sans l’autorisation des deux parents (pour les mineurs)… En cas de besoin, la victime peut aussi se faire domicilier ailleurs. Toute violation de ces obligations par le conjoint est passible de sanctions pénales.

Si vous cherchez un avocat compétent pour vous aider dans votre litige familial, sollicitez les services de SCP ERIC TAPON ET YANN MICHOT. Installés à Poitiers depuis 1972, ces avocats s’engagent à vous défendre et à plaider votre cause. Spécialistes en procédure d’appel et en droit civil, ils vous accompagnent et vous conseillent tout au long de la procédure. Avec SCP ERIC TAPON ET YANN MICHOT bénéficiez de l’assistance d’une équipe professionnelle.

Avec autant d’avocats et de cabinets œuvrant dans le domaine juridique, comment savoir si vous avez choisi le bon ? Voici 7 signes d’un avocat digne de confiance.

1. Avoir un optimisme prudent

La plupart des affaires ne sont pas des garanties à 100 %. Il est important que votre avocat ne fasse aucune promesse quant à l’issue de votre affaire. Il ne doit pas également être trop confiant, quel que soit son niveau d’expérience. Un grand avocat sait que de nombreux facteurs doivent être pris en compte, qu’aucune procédure judiciaire n’est assorti de garanties. De ce fait, il doit être en mesure de présenter plusieurs options pour le traitement de votre dossier.

2. Être objectif

Aussi étrange que cela puisse paraître, votre avocat ne devrait pas trop compatir à votre douleur. Un bon fournisseur de services juridiques est capable de rester objectif et de rechercher la vérité à tout prix. Votre avocat devrait entretenir une relation professionnelle fondée sur la confiance et les faits (bons ET mauvais).

3. Être un grand auditeur

La relation d’un avocat avec son client est d’une importance capitale. Un client qui ne se sent pas entendu risque de retenir des informations ou ne pas être complètement impliqué dans le processus. Pour constituer la cause la plus solide possible, un bon avocat doit avoir une capacité d’écoute, tout en étant réactif. Cela ne signifie pas qu’il vous répond en quelques secondes, mais qu’il tienne compte de votre temps et qu’il vous donne une réponse dans les meilleurs délais.

4. Être un enquêteur

Pour bien défendre son dossier, un bon avocat doit avoir un véritable esprit d’enquête. Il est essentiel de savoir où et comment chercher des informations. Sachez qu’une découverte intéressante peut faire basculer une affaire, en votre faveur.

5. Être réactif

Un bon avocat sait que les besoins de son client sont primordiaux. Vous ne devrez pas avoir à attendre plusieurs jours avant d’obtenir une réponse. En effet, votre avocat devrait toujours être disponible pour vous.

6. Être un bon orateur

Être un bon orateur ne signifie pas seulement avoir un contact visuel et un langage fluide. Il consiste également à susciter des émotions et à convaincre votre auditoire de votre point de vue. Un bon avocat est un conférencier concis. Il doit être capable de présenter et d’expliquer ses idées clairement, sans perdre du temps.

7. Être honnête

Même si c’est un sujet délicat, il est essentiel que votre avocat parle de ses frais de service dès le départ. Certains types de représentation ont des honoraires forfaitaires : questions d’immigration, faillite de base, droit administratif, etc. Cependant, la plupart des avocats ont des honoraires variables, et un professionnel dans ce métier vous donnera une fourchette de prix.

Dernier point, mais non des moindres, un bon avocat devrait vous traiter, ainsi que les autres parties (même l’avocat adverse), avec respect. Il vous tient au courant de tous les progrès et devrait communiquer avec vous fréquemment.

Vous trouverez toutes ces qualités et plus encore dans l’équipe juridique d’EVOL’JURIS. Le cabinet répond à toutes questions d’ordre juridique ou judiciaire que vous pourriez rencontrer. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, Maître Jean-Pierre DARMON et Maître Patricia BLOUET-JARDI interviennent dans tous les domaines du Droit. Ils mettront à votre disposition leur expérience pluridisciplinaire. Ils sont en partenariat avec un réseau d’avocats privilégiés sous la seule direction et la responsabilité du cabinet. Grâce à leur notoriété et des moyens de communication efficaces, ils peuvent traiter tous types d’affaires. Par ailleurs, ils veilleront à rester en relation avec vous pendant la durée du traitement du dossier.
Pour obtenir de plus amples informations sur les services proposés par le cabinet EVOL’JURIS, appelez au 04 42 27 47 00.

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la séparation conjugale. À un certain moment, les problèmes deviennent insurmontables et le divorce est malheureusement la seule option pour ne pas se faire de mal. Quoi qu’il en soit, un divorce est rarement facile ! Il existe des procédures à effectuer. Les deux parties sont toutes concernées. C’est pourquoi, il est important de veiller à ce que les démarches se fassent sans affrontement. Pour cela, il vous faudra l’accompagnement d’un spécialiste. Un avocat est apte à vous assister dans toutes vos démarches.

L’avocat : un juriste compétent et spécialiste des litiges

Professionnel du droit, l’avocat peut intervenir dans de nombreux domaines. Depuis 1992, l’avocat et le conseil juridique sont devenus une seule profession. Son premier rôle est de conseiller et d’accompagner son client dans toutes les démarches juridiques. Cela peut alors concerner des litiges relatives à la vie de tous les jours ou aux domaines plus spécifiques. Son second rôle est de plaider les droits et les intérêts de son client devant la justice. Il peut avoir comme client des particuliers, des entreprises ou encore des hommes politiques.

Quant deux personnes veulent mettre un terme à leur relation conjugale en toute légalité, il est recommandé de faire appel à un avocat spécialisé dans le divorce. Il sera votre meilleur allié pour vous assister et vous défendre durant toutes les procédures.

L’avocat de divorce : ses rôles et ses spécialités

L’avocat de divorce que vous engagerez sera votre interlocuteur privilégié dès que vous décidez de vous lancer dans les procédures. Profitez de ses conseils avisés, de son aide et de son assistance.

Sachez que l’avocat demeure un simple conseiller tout le long de la préparation du divorce. Toutefois, il met son client en connaissance de cause, notamment les enjeux de la procédure d’un point de vue juridique. L’avocat informe également sa clientèle sur les difficultés et les contraintes liées aux démarches. N’oubliez pas de lui conférer toutes les informations nécessaires et de répondre sincèrement à toutes ses questions ! Tout cela afin de mettre l’avocat dans une position de force pour vous défendre devant les juges des affaires familiales. Bref, l’avocat vous conseillera sur ce que vous devez dire et faire jusqu’à ce que le divorce soit prononcé.

Ce professionnel du droit s’occupe également de la rédaction des différentes pièces utiles au lancement de la procédure de séparation. Il rédige la requête de divorce, qui est la lettre de demande matérialisant votre intention. Toujours pour vous faciliter les tâches, il introduit cette pièce au tribunal.

L’avocat devient représentant du client dès lors que la procédure de divorce est engagée. Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, l’avocat peut cependant représenter le couple qui demande le divorce. Une fois le divorce prononcé, il devra également transmettre le jugement pour qu’il soit officiel. Il aidera son client aussi bien dans la lecture que la compréhension du jugement.

Bien choisir un avocat de divorce

Il est important de bien choisir votre avocat de divorce, puisque les procédures peuvent durer plusieurs mois selon les cas. Ainsi, vous devez vous attarder sur de nombreux critères avant d’engager un avocat. Prenez compte des avis de ses précédents clients et de sa réputation. Un bon avocat doit être disponible et à l’écoute. Vérifiez son expérience et ses compétences. Pour répondre à vos besoins, Le cabinet COTTET-BRETONNIER NAVARRETE, situé à Annemasse, met à votre service un avocat spécialisés dans le divorce. Ne cherchez plus loin, contactez ce professionnel pour défendre vos intérêts et accélérer les procédures de votre divorce.

Votre avocat reste également à vos côtés en cas d’appel ou de pourvoi en cassation de la décision du tribunal.

Le notaire est un professionnel libéral et officier de l’État, dont les compétences sont indispensables pour mener à bien certaines démarches comme l’authentification d’actes juridiques. Découvrez à travers ce guide les domaines dans lesquels un acte notarié est nécessaire, puis les frais liés à ses services.

Quels sont les rôles du notaire ?

Tout comme l’huissier de justice, le notaire intervient dans certaines missions bien précises :

  • L’authentification d’actes juridiques

Il s’agit du principal rôle du notaire. Ainsi, il lui incombe d’authentifier la véracité des actes juridiques en apposant sa signature et le sceau de son office. Sa responsabilité personnelle sera alors engagée sur le contenu de l’acte authentique qu’il a délivré. Un acte authentifié par le notaire est valable aux yeux de la loi.

Le notaire conserve et sécurise également les actes juridiques originaux dans son office, pour des raisons de sécurité juridique. Aujourd’hui, ces professionnels de la loi utilisent des techniques plus modernes pour stocker facilement et protéger efficacement la confidentialité des actes. Ce sont les copies ou « grosses » qui seront transmis aux signataires qu’il s’agisse de testament, d’acte de vente immobilière ou de donation.

  • Rédaction des actes juridiques

Il est aussi du devoir du notaire de conseiller ses clients sur la rédaction d’actes juridiques. Par exemple, il recherche d’éventuelles clauses illégales dans un acte ou avertit son client si celui-ci est mal rédigé. Il est donc conseillé de solliciter les services d’un notaire avant de rédiger ou de signer des actes juridiques. Il informe également ses clients sur leurs droits, les devoirs qui leur incombent puis les éventuelles conséquences de leur engagement.

  • Un conseiller pour les entreprises et les particuliers

Le notaire fait office de conseiller privilégié pour les entrepreneurs, dans la mesure où il possède de solides compétences en droit. Il est donc d’une aide précieuse pour les chefs d’entreprise en matière d’expertise et d’audit, de gestion de la succession, etc.

Comme cité auparavant, le notaire est également à la disposition des particuliers pour la rédaction de certains actes juridiques comme les testaments, les donations, etc. En outre, il anticipe également les éventuels problèmes qui peuvent resurgir à l’avenir. Le notaire peut aussi assurer le rôle de médiateur ou de conciliateur pour permettre à ses clients de trouver une solution adéquate à un problème.

Sans oublier que le notaire peut intervenir dans l’achat d’un bien immobilier, puisqu’il intervient pour sécuriser la transaction et la rédaction du compromis de vente. Si vous recherchez un notaire expérimenté et reconnu pour son savoir-faire, adressez-vous à Me. Janick Rodgers.

  • Un acteur prépondérant dans l’équilibre social

Le notaire participe annuellement aux congrès visant l’introduction de nouvelles réformes sur le droit. Les droits du conjoint survivant découlent, par exemple, des congrès notariaux. Le notaire participe également à la formation du droit dans son quotidien en mettant en place des clauses contractuelles novatrices entre autres.

Faire recours aux services du notaire : oui, mais à quel prix ?

Il faut savoir que la plupart des actes notariés sont rémunérés selon un tarif préfixé par l’État. Les honoraires du notaire sont définis de la même manière sur tout le territoire national, quel que soit le statut de la personne ayant recours à ses services et quelles que soient les démarches juridiques à effectuer. Par exemple, la démarche d’acquisition d’un bien immobilier nécessite l’intervention d’un notaire qui s’occupera de l’authentification de l’acte. Ce service implique des frais à la charge de l’acquéreur. Il faut savoir que les frais de notaires sont constitués de droits dus au Trésor Public : taxes de mutation, TVA, etc. Les sommes qu’ils perçoivent sont donc reverser directement à l’État et l’acte ou l’étude notariale n’est rémunérée qu’à hauteur de 10 % des frais perçus.

Il existe plusieurs types d’assurance-vie, dont l’assurance-vie temporaire, l’assurance-vie entière et l’assurance-vie universelle. Voici comment elles fonctionnent dans leurs grandes lignes.

I. L’assurance-vie temporaire

Ce type d’assurance offre une protection limitée dans le temps. Par exemple, avec une assurance temporaire de 10 ans, la personne ne sera couverte que pendant une décennie. On appelle cela T10, avec le « T » qui signifie « temporaire ». À la fin de cette période prédéterminée, le contrat pourra être renouvelé, mais le prix augmentera de période en période. Ainsi, une T10 de 100 000 $ pourrait coûter annuellement 126 $ jusqu’à l’âge de 30 ans, puis 163 $ de 31 à 40 ans, 268 $ de 41 à 50 ans, 626 $ de 51 à 60 ans, etc. Il n’est pas toujours nécessaire de se munir d’une preuve de bonne santé pour pouvoir renouveler le contrat d’assurance. Toutefois, si la personne en fournit, normalement le coût sera moins élevé.

Si le décès survient pendant que l’assurance est en vigueur, la somme reçue peut payer les frais funéraires, l’impôt au décès, les dettes de l’assuré et les nouveaux frais causés par le décès, etc. Par contre, avec ce type d’assurance, aucune épargne n’est rattachée. En effet, si la personne choisit de s’assurer pendant dix ans et décide de ne pas renouveler son contrat, elle aura payé pour rien, car l’assureur ne lui remettra aucune somme d’argent. À noter qu’un contrat d’assurance temporaire d’une durée de 100 ans (T100) est faisable.

II. L’assurance-vie entière

L’assurance-vie entière assure une personne jusqu’à la fin de sa vie. Elle sert notamment à celles qui souhaitent laisser un héritage, car effectivement, les héritiers recevront un jour le montant d’assurance prévu. À savoir qu’au moment de la souscription, la personne assurée peut choisir le montant du capital décès qu’il souhaite transmettre à ses proches. Et une fois souscrite avec une acceptation médicale, la garantie vie entière, en cas de décès, lui est acquise pour le restant de ses jours, quelle que soit l’évolution de son état de santé. L’un des avantages de ce type d’assurance est que l’assuré peut choisir le mode de paiement qu’il désire : prime unique, cotisation sur une durée déterminée (10, 15, 20 ans…), ou prime viagère. Ainsi, payer des primes d’assurance revient à investir en sachant quel sera le montant versé à son décès.

Généralement, les assurances-vie entière comportent des valeurs de rachat. En mettant fin au contrat d’assurance, l’assuré pourra effectivement obtenir une valeur de rachat. Mais avant de prendre cette décision, il est important de s’informer auprès d’un conseiller en sécurité financière pour éviter les conséquences financières et fiscales.

III. L’assurance-vie universelle

Malgré son nom, l’assurance-vie universelle ne s’adresse pas à tout le monde.

Elle rassemble à la fois une portion assurance et une portion placement. Ainsi, la personne peut payer des primes plus importantes que le coût d’assurance. Par exemple, si le coût d’assurance est de 400 $, l’assureur peut lui permettre de débourser jusqu’à 1 200 $. De cette manière, le surplus payé par l’assuré s’accumule dans son fonds de capitalisation, à l’abri de l’impôt, tant qu’il ne retire pas les sommes.Ces dernières peuvent ainsi être investies dans plusieurs types de placements comme les fonds distincts. À noter que l’assurance-vie universelle se vend sous deux formes : avec des primes qui augmentent avec l’âge ou des primes fixes. L’assuré n’a plus qu’à choisir.

Vous êtes à la recherche d’un cabinet d’assurance-vie à Sorel-Tracy ? Signez un contrat auprès de la compagnie Jean-François Gagné et Associés AVANTAGES SOCIAUX et vous bénéficierez de ses nombreux avantages. Soucieuse de vous satisfaire, elle étudie vos besoins afin de vous proposer la solution qui vous convient le mieux. Et après votre souscription, elle vous accompagnera à travers un suivi personnalisé.

Les comptables ont probablement une réputation un peu injuste. Le fait qu’ils ne soient pas toujours les professionnels les plus populaires est probablement dû à une incompréhension de leur rôle et de ce qu’ils peuvent faire pour un client ou une entreprise. Dans cet article, notre objectif est de vous aider à expliquer ce que font les comptables et pourquoi vous en avez besoin pour votre activité.

Qu’est-ce qu’un comptable et que fait-il exactement ?

Commençons par les bases et examinons en quoi consiste réellement le travail d’un comptable. Un comptable est un professionnel qualifié qui peut préparer, vérifier et analyser les affaires financières d’une entreprise. Il peut vérifier qu’une entreprise fonctionne dans le respect de la loi et de toutes les directives pertinentes. Le comptable peut également donner des conseils sur les régimes ou les avantages qui pourraient manquer à une entreprise, ainsi que sur le meilleur moyen de surmonter les difficultés financières.

Pourquoi a-t-on besoin d’un comptable ?

Lorsque vous considérez ce que fait un comptable, il est important de regarder au-delà de la fonction, et d’envisager les répercussions du travail décrites ci-dessus.

Les petites entreprises peuvent être tentées de penser qu’elles n’ont pas besoin d’un comptable, ou n’ont pas les moyens de le faire, ou qu’elles ne font que remplir des formulaires pour que leurs obligations soient apurées. Mais, gardez en tête qu’engager un prestataire pour la tenue de livres comptables peut :

  • Économiser votre temps. Vous devez consacrer chaque minute que vous pouvez au développement de vos produits et services afin d’améliorer vos profits. Avoir quelqu’un qui peut vous offrir des conseils financiers et vous aider à vérifier certaines tâches comptables (remplissage des formulaires, respect des échéances clés, etc.), vous permet de concentrer vos efforts sur ce que vous faites.
  • Économiser votre argent parce que le remplissage des formulaires de manière incorrecte et le non-respect d’une nouvelle législation pourraient entraîner une pénalisation, ce qui réduirait inutilement vos bénéfices. De plus, les comptables vous aideront à réduire votre facture fiscale en tirant parti des avantages juridiques offerts à votre entreprise.
  • Vous aider à grandir, car un comptable peut agir comme une caisse de résonance précieuse. Il ou elle connaît votre entreprise presque aussi bien que vous, surtout son aspect financier. Les informations objectives fournies par une personne connaissant votre entreprise, mais n’ayant pas l’attachement émotionnel que vous possédez n’a pas de prix. En vous aidant à prendre des décisions éclairées, un comptable peut vous aider à développer votre entreprise. Il peut également vous aider à identifier et à résoudre les problèmes avant que ceux-ci ne pèsent plus lourd sur vos finances.
  • Supprimer les inquiétudes parce que de nombreuses entreprises trouvent leurs finances difficiles à gérer. Après tout, il y a de bonnes chances que vous n’ayez jamais connu tous les documents et la terminologie des comptes d’entreprise auparavant. La complexité de la tâche à accomplir et l’importance des délais peuvent inquiéter de nombreuses personnes. Un comptable peut alléger ce fardeau et offrir l’assurance nécessaire.

Où trouver un bon comptable ?

Les experts en tenue de comptabilité sont nombreux de nos jours. On recense même un grand nombre de sites internet qui propose des services à distance dans la gestion de la comptabilité et autres services financiers.

Veillez à toujours vérifier le sérieux et la légalité de vos interlocuteurs avant de faire votre choix, car il existe également un grand nombre de fraudeurs.

Le cabinet ACL CPA, par exemple, est un établissement reconnu au Québec, comme étant l’un des meilleurs gestionnaires de comptabilité et de services financiers. Rendez-vous sur son site internet pour obtenir davantage de détails sur ses services.

L’accident dans lequel vous avez été blessé n’est pas de votre faute, mais il reste encore des heures de travail perdues et une pile de factures médicales. Vous n’êtes pas seulement inquiet pour vos blessures, vous êtes également inquiet pour votre argent. Vous devez donc connaître vos options. Vous pourriez :

1. Essayer de régler la situation seul en parlant aux avocats de la partie responsable. Pourtant, votre manque de connaissance de la loi vous désavantagerait.

Ou

2. Demander conseil à un avocat. Des avocats expérimentés qui connaissent le fonctionnement du système qui gérera tout pour vous en veillant à ce que la partie responsable ou leurs avocats ne profitent pas de vous. Des avocats qui s’assureront à ce que vous obteniez ce qui vous revient de droit.

Les secrets des compagnies d’assurances

Les compagnies d’assurances comptent sur votre inexpérience. En France, c’est votre compagnie d’assurances qui paie vos frais médicaux et les coûts liés aux accidents. L’assurance de la partie responsable vous fera donc une offre. Cette offre est généralement faible, car ils essaient de descendre vers le moins cher possible. Ils comptent sur votre manque de connaissance de la loi et essaieront de l’utiliser contre vous pour vous faire accepter de prendre moins que ce que vous méritez.

Les compagnies d’assurances ont des équipes d’avocats qui ne travaillent que sur les réclamations pour accident. Sachez que ces équipes travaillent contre vous.

Les compagnies d’assurances vous font attendre pour votre argent. Ils sont bien obligés parce que c’est dans leur intérêt. Ils espèrent que vous deviendrez disposé à vous contenter du moins que vous méritez.

Une fois que vous avez accepté un règlement de la part de la compagnie d’assurances, le dossier est clos. Lorsqu’il s’agit de s’entendre sur un règlement, l’avenir doit être pris en compte. Votre blessure peut-elle éclater de nouveau, aurez-vous assez d’argent pour couvrir les coûts à long terme ?

Une compagnie d’assurances traite quotidiennement des milliers de rapports d’accident. Vous devenez un numéro de réclamation. L’offre de règlement provient de quelqu’un qui ne cherche pas votre meilleur intérêt.

Les compagnies d’assurances peuvent demander à enregistrer sur bande leur conversation «pour plus de précision». Un tel enregistrement peut être utilisé contre vous à l’avenir.

Comment choisir un bon avocat ?

Il est important de trouver un avocat qui puisse vous comprendre, ainsi que votre cas.

Trouvez un avocat expérimenté dans votre secteur. Un avocat expérimenté dans votre région sera probablement en mesure de traiter votre problème juridique de manière plus efficace, ce qui vous permet d’économiser du temps et de l’argent. En outre, un avocat expérimenté peut devenir une ressource précieuse à laquelle renvoyer en permanence lorsque d’autres problèmes se posent.

Trouvez un avocat qui a une expérience préalable dans la résolution de votre type de problème juridique. Tous les avocats n’ont pas l’expérience dans les domaines dans lesquels vous êtes amenés à les solliciter. Par exemple, un avocat en droit de la famille peut être en mesure de rédiger et d’examiner des accords de règlement à l’amiable, mais peut ne pas être aussi expérimenté en matière d’accident corporel.

Lorsque vous embauchez une personne pour défendre vos intérêts, vous devez demander des références pour établir des critères d’éligibilité pour vos candidats.

Ce que le cabinet DUMEAU ANNE LAURE peut faire pour vous

Les avocats du cabinet DUMEAU ANNE LAURE se consacrent uniquement à représenter des personnes comme vous : des personnes victimes d’accident. Ils vous guident tout au long du processus judiciaire et seront de votre côté. Lorsque vous engagez le cabinet DUMEAU ANNE LAURE, vous aurez :

  • Une équipe d’avocats chargée de gérer la paperasse et les détails de votre dossier ;
  • De nombreuses années d’expérience et de savoir-faire juridique au service de votre intérêt. ;
  • Des avocats et un personnel juridique qui traiteront avec la compagnie d’assurances en votre nom.

Bien qu’un « conseiller financier » soit une bonne solution en matière de planification financière et d’aide périodique dans le cadre de scénarios financiers, vous en tirerez davantage en faisant appel à un expert financier adapté à votre situation spécifique.

Les bonnes questions à se poser sont :

De quoi avez-vous besoin exactement ? Avez-vous besoin d’un planificateur financier, d’un courtier en valeurs mobilières, d’un conseiller en placement, d’un comptable ou d’un coach financier ?

Planification financière

Une planification financière complète peut gérer la plupart de vos besoins financiers lors de la création d’un plan à long terme. Les personnes qui font cela sont souvent des experts-comptables.

Ceux-ci sont formés sur un large éventail de sujets et de scénarios, et travaillent avec leurs clients pour créer des programmes.

En ce qui concerne les plans financiers complets, selon l’enquête sur la planification financière des ménages réalisée en 2012 par le Conseil des normes du planificateur financier agréé, « Dans l’ensemble, environ un tiers seulement (31 %) des décideurs déclarent avoir mis au point un tel plan. »

Le planificateur collabore avec vous pour élaborer un plan en vue de la réalisation de vos objectifs financiers. Vos objectifs peuvent inclure :

– L’épargne retraite ;

– L’épargne pour l’éducation de vos enfants ;

– L’achat d’une maison ;

– Les besoins d’assurance ;

– Les investissements immobiliers.

Gestion et apurement des dettes

Pour tous ceux qui ont besoin d’aide en matière de dette, plutôt que d’élaborer un plan financier à long terme, un conseiller financier agréé est un excellent choix.

Les conseils financiers sont similaires aux comptables. La différence est que les comptables sont plus techniques et ont une connaissance financière approfondie. Les conseillers financiers ne possèdent que de vastes connaissances, mais ils sont également formés au conseil et à l’éducation financière.

Ils aident les gens à gérer leur argent et à s’endetter raisonnablement. Cela inclut d’aider les gens à changer les habitudes financières qui les ont mis dans une mauvaise situation au départ.

Obligations financières et taxes

Lorsque vous avez besoin d’aide spécifique en matière d’impôts ou de comptabilité, il ne fait aucun doute qu’un fiscaliste est votre interlocuteur privilégié.

Les fiscalistes classent les taxes, répondent aux questions relatives à la fiscalité et aident les entreprises dans leur comptabilité. Ils sont très techniques et ont une connaissance approfondie de la comptabilité et des taxes.

Outre les services mentionnés ci-dessus, les fiscalistes fournissent de nombreux autres services, notamment :

– La gestion de paie

– La formation de personnel

– Les rapports de taxe de vente

– Le conseil aux entreprises

– Les déclarations de succession

Situations fiscales complexes

Un avocat fiscaliste est une personne imprégnée de droit fiscal. Il peut gérer les détails et les conséquences fiscales de la planification successorale, des donations, des fiducies et d’autres structures fiscales. Cela leur permet d’aider les particuliers à éviter de trop payer leurs impôts.

Vous vous demandez peut-être en quoi cela diffère d’un fiscaliste ? La plupart des fiscalistes ne disposent pas d’une connaissance approfondie des structures fiscales décrites ci-dessus.

Un avocat fiscaliste peut résoudre les problèmes après coup, mais comme la plupart des soucis, il est préférable de les anticiper autant que possible.

Conseil en investissement

Si tout ce dont vous avez besoin est d’aider à maximiser vos investissements ou votre portefeuille, un analyste financier agréé est la personne idéale

Ce genre d’experts travaille avec de grandes entreprises et des fonds de dotation pour les aider à gérer leurs investissements. Il travaille également avec des personnes fortunées.

La liste n’est pas exhaustive, mais si vous avez du mal à vous en sortir avec tous ces choix, tournez-vous vers un cabinet polyvalent, comme PROXIMA CONSEILS.

Une faute ou une omission peut survenir lors de l’exécution de certains documents, mais elle peut être évitée si un notaire est présent au moment de la signature. Le notaire demandera aux signataires de prouver leur identité et de vérifier tous les détails dans les documents. Il s’assurera également que les personnes ne signent pas en raison de menaces ou d’actes d’intimidation. Cependant, le fait de devoir se rendre à un endroit pour la notarisation peut être un problème.

Alors, il vaut mieux envisager de faire appel à un notaire itinérant, qui offre ainsi plusieurs avantages à toutes les parties concernées.

Pour plus d’efficacité

Les transports peuvent prendre beaucoup de temps et la circulation est frustrante dans les zones encombrées. Au lieu de passer du temps dans un bureau ou un autre lieu, vous pouvez demander à un notaire mobile de vous rendre visite à l’endroit de votre choix. Votre temps est précieux. Ainsi, il vaut mieux le dépenser pour des tâches personnelles ou professionnelles et non dans les embouteillages aux heures de pointe. De plus, les services d’un notaire itinérant peuvent fonctionner selon votre horaire. Ainsi, vous pouvez toujours prendre des dispositions pour recevoir la visite d’un notaire professionnel chez vous après les heures normales de bureau et durant le weekend.

Plus grande disponibilité

Dans la plupart des villes ou des banlieues peuplées, il existe de nombreux services de notaire itinérants. Vous pouvez effectuer une recherche sur Internet ou parcourir vos pages jaunes locales pour obtenir une liste des notaires dûment accrédités, disposés à se rendre au lieu de votre choix. Si vous vous trouvez dans une région où les services de notaire sont rares, il existe des notaires itinérants qui se déplacent sur une zone géographique étendue.

Moins de contraintes dues au déplacement

Toutes les parties doivent être présentes lors de la signature de certains documents et un notaire public doit vérifier l’identité, ce qui peut être difficile dans certaines circonstances. Un notaire mobile est une option idéale. Par exemple, le transport peut être difficile pour les personnes âgées ou alitées qui souhaitent exécuter des documents de planification successorale ou des procurations. Le notaire itinérant peut, par exemple, se déplacer vers un centre d’hébergement ou à l’hôpital pour faciliter la notarisation et la rendre plus pratique.

Coût raisonnable

Le coût d’un notaire itinérant peut varier en fonction de la loi en vigueur dans le pays, car différentes juridictions imposent des frais maximums que ces professionnels peuvent facturer pour leurs services. En règle générale, la notarisation du premier document est soumise à des frais fixes, avec des frais moins élevés pour chaque acte notarié supplémentaire. Lorsque vous faites affaire avec un notaire mobile, vous pouvez vous attendre à des frais de temps et/ou de kilométrage. Cependant, vous devez toujours tenir compte de la valeur de votre temps : vous risquez de dépenser beaucoup moins pour un notaire mobile par rapport à l’argent que vous perdez avec des opportunités d’affaires manquées.

La notarisation de documents ne doit pas impliquer les maux de tête de transport et de circulation lorsque vous utilisez les services d’un notaire mobile qui vous sont adressés. Les notaires itinérants ont les mêmes qualifications et la même formation que tous les notaires publics. Vous éviterez ainsi les fraudes et exécuterez correctement vos documents. Bien sûr, vous devez toujours choisir les bons services de notaire pour répondre à vos besoins. Recherchez donc un notaire public mobile qui offre un support client et un professionnalisme de qualité.

Votre notaire à Montréal

Me Richard Lupien, membre de la Chambre des Notaires du Québec, s’occupe de la rédaction, de l’authentification et de la sécurisation de vos actes juridiques. Ce professionnel assure également la fonction de conseiller et vous propose son expertise et son accompagnement au cours des moments importants de votre vie (vente ou achat d’une propriété résidentielle ou commerciale, préparation de testament…).